De plus en plus de Français font le choix d’installer une climatisation dans leur habitation. Permettant de maintenir une température agréable au sein du logement en plein été, la climatisation apporte un confort indéniable, du moins tant qu’elle fonctionne correctement.

En effet, une climatisation n’est pas à l’abri d’un dysfonctionnement. Et dans ce cas, l’utilisateur est souvent perdu, ne sachant pas trop comment s’y prendre. Surtout lorsque ce dysfonctionnement est causé par une fuite du fluide frigorigène.

A ce moment, l’utilisateur a le choix entre recharger en fluide frigorigène sa climatisation, une manipulation qui doit être opérée par un professionnel agréé, ou remplacer sa climatisation. Ce guide vous aide à y voir plus clair.

Comprendre le fonctionnement d’une climatisation

Avant d’évoquer la maintenance et la recharge d’une climatisation, il semble utile de bien comprendre comment elle fonctionne.

La climatisation se divise en quatre éléments :

  • Le compresseur
  • Le condensateur
  • L’évaporateur
  • Le détenteur

Un fluide frigorigène circule entre ces quatre éléments. En passant d’un état gazeux à un état liquide, ce fluide va libérer des calories qu’il aura puisées dans l’air extérieur. Ces calories vont alors refroidir l’air expulsé par le climatiseur dans le logement. Ce changement d’état s’opère au niveau du condensateur.

Cependant, avant d’arriver au condensateur, le fluide a débuté son cycle sous la forme d’un liquide basse pression. Lorsqu’il atteint l’évaporateur, il change d’état et se transforme en gaz basse pression, ce qui lui permet d’atteindre le compresseur où il monte en pression pour devenir un gaz haute pression.

Il continue son chemin vers le condensateur où, à nouveau, il change d’état pour redevenir un liquide, mais cette fois sous haute pression, permettant de libérer un maximum de calories. Il termine ensuite son cycle au niveau du détenteur où il chute en pression pour reprendre la forme d’un liquide basse pression et ainsi recommencer un nouveau cycle.

Dans le cas d’une climatisation monobloc, ces différents éléments sont regroupés au sein d’un même appareil. Pour une climatisation split, le circuit est réparti entre l’unité extérieure et l’unité intérieure.

Les fluides frigorigènes : des produits nocifs et polluants

Il existe différents fluides frigorigènes :

  • Les hydrofluorocarbures (HFC)
  • Les hydrochlorofluorocarbures (HCFC)
  • Les chlorofluorocarbures (CFC)
  • Les perfluorocarbures (PFC)
  • Les composés inorganiques
  • Le CO2
  • L’eau
  • L’air
  • Les autres hydrocarbures ou composés organiques

Le fluide utilisé par un climatiseur n’est pas nécessairement le même que celui utilisé par un autre. Mais la plupart de ces fluides frigorigènes sont nocifs pour l’environnement et favorisent notamment l’effet de serre. Ils sont également nocifs pour l’être humain s’il en respire une trop grande quantité.

Aujourd’hui, la manipulation de ces fluides frigorigènes est réglementée tout comme les appareils qui les utilisent. Cette manipulation doit être réalisée par un technicien qualifié et agréé. Autrement dit, en tant qu’utilisateur, vous ne pouvez pas manipuler vous-même l’un de ces fluides frigorigènes. Vous devez impérativement faire appel à un professionnel agréé.

Dysfonctionnement du climatiseur, que faire ?

Ces derniers temps, vous avez remarqué que votre climatiseur ne fonctionne pas aussi efficacement que d’habitude. Ce problème peut provenir de différentes causes. La première étape est donc d’identifier cette cause.

Il peut s’agir d’une mauvaise installation, d’un mauvais entretien, d’un filtre obstrué, d’un problème électrique ou électronique… Si vous avez quelques compétences, peut-être arriverez-vous à identifier cette cause. Sinon, n’hésitez pas à contacter un professionnel pour qu’il puisse identifier l’origine du problème.

Cependant, certains signes ne trompent pas. Ainsi, si vous remarquez que le climatiseur est moins performant, qu’il a plus de difficultés pour produire du froid, l’origine du problème est sûrement une fuite au niveau du circuit du fluide frigorigène.

Autrement dit, une partie du fluide s’échappe peu à peu de l’appareil. Et comme nous l’avons vu précédemment, ce fluide est indispensable pour produire de l’air frais.

Comment réagir face à une fuite du fluide frigorigène d’un climatiseur ?

Si vous avez constaté une fuite au niveau du circuit frigorigène, vous ne devez surtout pas intervenir vous-même, c’est interdit par la loi française.

Seul un technicien agréé peut intervenir dans ce genre de situation. Il est impératif de contacter une entreprise ou un indépendant disposant de l’attestation de capacité pour les fluides frigorigènes. Le technicien qui intervient au nom de l’entreprise doit quant à lui disposer de l’attestation d’aptitude pour les fluides frigorigènes.

Encore une fois, pour réparer une fuite présente au niveau d’une climatisation, vous devez obligatoirement respecter ces conditions.

Comment s’effectue la réparation d’une fuite et la recharge du fluide frigorigène ?

Dans un premier temps, le technicien va vérifier qu’il s’agit bien d’une fuite de fluide frigorigène. Il commence par couper l’alimentation électrique de la climatisation, puis il effectue diverses interventions afin notamment de mesurer la pression du fluide au niveau du compresseur.

Une fois que la fuite est bien identifiée, le technicien va vider le fluide frigorigène présent à l’intérieur de la climatisation. En effet, pour recharger une climatisation, il faut préalablement vider le fluide encore présent pour éviter de mélanger deux fluides différents et pour respecter la quantité de fluide nécessaire au bon fonctionnement de la climatisation.

Ensuite, le professionnel va réparer ou remplacer l’élément responsable de la fuite, si cela est possible. Lorsque cette intervention est terminée, le technicien peut alors recharger la climatisation avec un nouveau fluide frigorigène.

Quel est le coût d’une recharge de fluide frigorigène ?

Difficile de répondre précisément à cette question dans la mesure où le prix dépend de plusieurs caractéristiques : les tarifs mis en place par le professionnel, la durée de l’intervention, le prix du fluide, les frais de déplacement…

En moyenne, le coût horaire oscille entre 40et 55. Ce genre d’intervention dure au minimum deux heures. Les frais de déplacement se situent généralement aux alentours de 50€, mais tout dépend de la distance parcourue. Concernant le prix du fluide frigorigène, il peut aller de 50€ à 80le kg.

Au final, le coût d’une recharge de climatiseur oscille entre 300et plus de 600. Mais ce coût peut être encore plus élevé, notamment sur les climatisations anciennes et lorsqu’il faut changer un ou plusieurs éléments.

Recharger ou changer la climatisation ?

Cette question peut se poser si les frais d’une recharge de climatisation sont particulièrement élevés, tant et si bien qu’investir dans une nouvelle climatisation devient plus intéressant.

Le devis permet d’avoir un aperçu assez précis du coût éventuel d’une recharge de climatisation. Mais vous devez également prendre en compte l’âge de votre climatisation, car si elle est ancienne, il est souvent préférable d’investir dans un nouveau modèle en accord avec les dernières normes, mais également plus performant et plus économe.

Même si l’achat d’une nouvelle climatisation vous coûte légèrement plus cher que la recharge en fluide frigorigène, prenez en compte le fait qu’elle sera moins énergivore et donc plus économe. Et sur plusieurs années d’utilisation, ces économies réalisées sont plus avantageuses.

FAQ

Comment prendre soin de sa climatisation pour éviter les fuites ?

Tout dépend du type de climatisation. Pour un climatiseur monobloc, l’entretien est minime. Il suffit simplement de nettoyer de temps en temps la bouche d’insufflation avec un chiffon afin d’enlever la poussière. Pensez également à nettoyer le filtre afin de retirer les poussières présentes à sa surface.

Bien sûr, ne laissez pas l’appareil dans un endroit qui pourrait le détériorer (plein soleil, milieu trop humide…). Respectez également les conditions de branchement indiquées dans la notice d’utilisation. Par exemple, il est souvent déconseillé d’utiliser une multiprise.

Concernant une climatisation split, il est conseillé de prendre rendez-vous une fois par an avec un technicien pour qu’il s’occupe de son entretien. De toute façon, dès qu’une climatisation contient plus de 2kg de fluide frigorigène, un entretien est obligatoire tous les ans ou tous les deux ans.

De votre côté, vous pouvez veiller à nettoyer le filtre environ une fois toutes les 3 semaines. Nettoyez-le à l’eau tiède et laissez-le sécher avant de le remettre en place. Comme pour le climatiseur monobloc, en utilisant un chiffon sec, dépoussiérez les grilles d’insufflation des unités intérieures.

Que devient le fluide frigorigène remplacé ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le fluide frigorigène est polluant et son utilisation est encadrée par la loi. Une fois récupéré par le technicien, le fluide frigorigène est souvent envoyé à une entreprise spécialisée qui va le recycler ou le détruire. En aucun cas il n’est libéré dans la nature.

L’entretien est-il obligatoire pour une climatisation réversible ?

La climatisation réversible a la particularité de pouvoir inverser son cycle afin de produire de l’air chaud. Elle fonctionne également à l’aide d’un fluide frigorigène et en cas de fuite il faut également recharger la climatisation réversible.

Si la climatisation contient plus de 2kg de fluide frigorigène ou possède une puissance de plus de 12kW, un entretien doit être réalisé par un professionnel dans les 3 ans qui suivent la mise en service, puis une fois tous les 5 ans.