La climatisation apporte un réel confort supplémentaire en été lorsqu’il fait chaud. Cependant, au moment de choisir un climatiseur on est face à un immense choix d’appareils, de catégories et de marques. Comment vous y retrouver ? Quel modèle convient le mieux à votre logement ?

Dans ce guide nous vous aidons à y voir plus clair au sein des climatisations, et plus précisément entre les différents types de clim multisplit.

La distinction entre clim monobloc et clim split

Pour comprendre ce qu’est une clim tri split, il faut d’abord revenir sur la première distinction qui s’opère entre les différents modèles de climatisations.

Ainsi, on distingue deux grandes catégories :

  • Les climatiseurs monobloc
  • Les climatiseurs split

Comme le souligne son nom, la clim monobloc est composée d’un seul bloc, c’est-à-dire d’une seule unité. Placée à l’intérieur du logement, dans la pièce qu’on souhaite climatiser, cette unité prend généralement la forme d’un gros chauffage d’appoint électrique, à la différence qu’elle produit du froid.

Son installation est extrêmement simple puisqu’il suffit de brancher le climatiseur monobloc à une prise électrique et de faire passer le tuyau d’évacuation d’air chaud par une fenêtre.

Abordable, rapide à installer et surtout mobile, la climatisation monobloc est idéale pour les personnes qui recherchent un petit système qu’ils utiliseront de temps en temps chaque année.

La clim split se divise en deux parties :

  • La partie extérieure composée d’une unité
  • La partie intérieure composée d’une ou plusieurs unités

Les deux parties sont reliées entre elles par des gaines. L’intérêt de cette installation est de bénéficier d’une climatisation plus performante, plus rapide, plus puissante, moins encombrante et plus discrète à l’intérieur du logement, plus silencieuse à l’intérieur du logement et plus fonctionnelle.

De plus, lorsqu’elle est composée de plusieurs unités intérieures, la clim split peut climatiser plusieurs pièces en même temps.

La distinction entre les différentes catégories de clim split

On vient de voir qu’on différencie les modèles monobloc des systèmes split. Mais au sein des climatisations split, il existe également deux catégories :

  • Les clim monosplit
  • Les clim multisplit

La clim monosplit désigne un appareil équipé d’une unité intérieure et d’une unité extérieure. La clim multisplit contient une unité extérieure raccordée à plusieurs unités intérieures.

On peut alors installer un climatiseur dans chaque pièce dont on désire contrôler la température. Il s’agit du système le plus efficace pour climatiser un logement entier.

La distinction entre les différentes catégories de clim multipslit

Après avoir expliqué la distinction entre climatiseur monobloc et climatiseur split, puis la différence entre un système monosplit et une solution multisplit, il ne reste plus qu’à vous expliquer la distinction entre les bi split, trip split et quadri split. Si vous avez bien suivi depuis le début, vous avez sûrement deviné de quoi il s’agit.

  • La clim bi split désigne simplement un climatiseur multisplit équipé de deux unités intérieures et d’une unité extérieure.
  • La clim tri split contient quant à elle trois unités intérieures pour une unité extérieure.
  • La clim quadri split est composée de quatre unités intérieures et d’une unité extérieure.

Autrement dit, en fonction du nombre d’unités intérieures reliée à l’élément extérieur, on utilise le terme bi, tri ou quadri. On peut même aller au-delà si l’installation est composée de plus de quatre appareils intérieurs : penta, hexa, hepta…

Cependant, pour une utilisation résidentielle, il est rare de trouver des installations à plus de quatre sorties intérieures.

D’ailleurs, ces dénominations ne sont pas toujours utilisées par les fabricants qui préfèrent généralement utiliser le terme plus global de climatisation multisplit.

Bien choisir son groupe extérieur

Chaque unité extérieure est confectionnée pour être utilisable avec un nombre maximum d’unités intérieures.

Le groupe extérieur définit donc l’installation split que vous allez pouvoir créer. S’il possède trois sorties, il ne permet pas de bénéficier d’un système quadri split.

Par contre, vous pouvez l’utiliser avec une seule, deux ou trois unités intérieures. Prenez aussi en compte la puissance du groupe extérieur exprimée en kW, ainsi que celle de chaque appareil intérieur que vous désirez relier.

Il est parfois préférable d’installer deux groupes extérieurs, chacun relié à plusieurs unités intérieures, qu’une seule unité extérieure qui sera davantage mise à contribution.

Comment choisir une clim multisplit ?

Au moment de choisir une climatisation multisplit, vous devez commencer par définir vos besoins. Combien de pièces désirez-vous climatiser ? Quelle est la superficie totale de ces pièces et donc le volume total à climatiser ?

En répondant à ces questions, vous allez pouvoir déterminer le nombre de sorties nécessaires au groupe extérieur (bi split, tri split, quadri split ou plus), mais également sa puissance et celle de chaque unité intérieure.

Déterminez également si vous avez besoin d’une clim classique ou d’une clim réversible. Si votre logement possède déjà un système de chauffage performant, inutile d’investir dans une climatisation réversible.

À l’inverse, si vous avez besoin de chauffages d’appoint supplémentaires, le climatiseur réversible est une solution très pratique.

Une fois ces éléments définis, vous allez pouvoir débuter votre rechercher. Pour trier les différents modèles de clim multisplit entre eux, focalisez-vous sur les critères suivants :

  • La puissance totale exprimée en kW ou en BTU
  • Le débit d’air exprimé en m3/h
  • Le rendement exprimé en %
  • Le coefficient d’efficacité énergétique (EER) : de A à G, plus la note est proche de A et plus l’appareil est économe en énergie en mode froid
  • Le coefficient de performance (COP) : noté de A à G, plus la note est proche de A et plus l’appareil est économe en énergie en mode chaud (appareils réversibles)
  • Le niveau sonore en dB : dans un système split, les unités intérieures sont relativement silencieuses avec un niveau sonore dépassant rarement les 30dB. Le bruit est surtout généré par l’unité extérieure et se situe souvent entre 50 et 60dB.
  • Les dimensions et le poids : encombrement, facilité d’installation et discrétion
  • Le design
  • Le type d’installation des unités intérieures : murale, au plafond (cassette), console, sur le sol
  • Les fonctions : contrôle à distance via une télécommande, déshumidificateur, programmation…
  • Le prix : il varie de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros, en fonction du nombre d’appareils et des caractéristiques listées ci-dessus

Comment entretenir une climatisation multisplit ?

Vous n’avez pas grand-chose à faire de votre côté. Vous devez simplement nettoyer les filtres de chaque unité, environ une fois toutes les 3 à 4 semaines. Nettoyez également les sorties d’air de chaque appareil intérieur pour éviter que la poussière s’y accumule.

Pour les aspects plus techniques, il convient de passer par un professionnel. D’ailleurs, si votre climatisation a une puissance max supérieure à 12kW ou si elle contient plus de 2kg de fluide frigorigène, un contrôle est obligatoire dans les 3 ans qui suivent l’installation, puis par la suite, une fois tous les 5 ans.

Ce contrôle doit être réalisé par une entreprise ou un indépendant possédant l’attestation de capacité pour les fluides frigorigènes et le technicien venant effectuer l’entretien doit être en possession d’une attestation d’aptitude pour les fluides frigorigènes.

Une clim multisplit bien entretenue est plus fiable sur le long terme, et quand on connait les coûts de réparation d’un tel système, il est préférable d’en prendre soin.

5.0
01