Menu

Cheminée à bois : Le Guide d’Achat

Traditionnellement, une cheminée fonctionne au bois. Lorsqu’il est issu de filières françaises, le bois est une source d’énergie particulièrement éco-responsable et renouvelable.

Opter pour une cheminée au bois est donc un choix écologique, mais il s’agit aussi d’un choix économique, car le bois reste la source d’énergie la plus abordable. Ce guide vous propose de découvrir les informations et les conseils utiles pour choisir votre cheminée à bois.

Comment fonctionne une cheminée à bois ?

Une cheminée est appelée ainsi parce qu’elle utilise un conduit d’évacuation qui achemine vers l’extérieur les fumées issues de la combustion. Autrement dit, un poêle à bois équipé d’un conduit est souvent considéré comme une cheminée.

Toutefois, il existe également certains appareils qui sont appelés cheminées bien qu’ils ne possèdent pas de conduit. Il s’agit des cheminées électriques.

Dans tous les cas, une cheminée à bois se compose d’un foyer dans lequel va être déposé le bois sous forme de bûches, de granulés et/ou de brindilles, et d’un conduit prolongeant le foyer vers le haut et jusque vers l’extérieur du logement. Le feu va être allumé dans le foyer, tandis que les fumées vont s’échapper par le conduit.

Une cheminée à bois nécessite de veiller sur le feu pour qu’il perdure. Rien de bien compliqué, mais il faut de temps en temps ranimer le feu, bouger le bois ou en ajouter si on veut conserver le feu de cheminée allumé.

Les différents types de cheminées à bois

Premièrement, on distingue la cheminée classique comme on a l’habitude de la voir ou de l’imaginer. Cette cheminée prend la forme d’un foyer rectangulaire légèrement surélevé par rapport au sol, placé le long du mur, généralement conçu dans de la brique ou de la pierre, et prolongé par le conduit qui traverse le ou les étages supérieurs jusqu’à ressortir au niveau du toit.

Mais la cheminée à bois peut prendre d’autres formes. Plus précisément, on peut considérer le poêle à bois comme une sorte de cheminée puisqu’il y reprend les caractéristiques principales : foyer et conduit. Le poêle est souvent posé sur le sol.

Toutefois, il existe également des cheminées suspendues au plafond par le conduit, et des cheminées murales fixées à mi-hauteur sur un mur.

Sans oublier les cheminées extérieures qui permettent de profiter plus longtemps des soirées sur la terrasse ou le balcon.

En plus de ces différents types de cheminées à bois, une autre distinction s’opère entre les différents modèles : ceux avec un foyer ouvert et ceux avec un foyer fermé. Une cheminée à foyer ouvert ne possède pas de vitre ou de fermeture au niveau de son foyer. À l’inverse, le foyer fermé est équipé d’une porte vitrée. Aujourd’hui, la plupart des cheminées à bois sont équipées d’un foyer fermé qui se veut plus sécurisant et qui offre un meilleur rendement.

La cheminée à bois, un choix écologique

La cheminée au bois est l’un des systèmes de chauffages parmi les plus écologiques. En effet, le bois est une énergie renouvelable.

Plus précisément, nous recommandons d’opter pour du bois issu de la filière française, car vous êtes sûr que sa culture prend en compte l’environnement et que lorsque des arbres sont abattus, d’autres sont plantés. De plus, la culture du bois et la transformation en bûches ne génèrent aucune pollution.

Par contre, la combustion du bois dégage de la pollution et notamment des gaz à effet de serre. Cependant, celle-ci reste infime par rapport à la pollution générée par la production, la transformation et l’acheminement de certaines autres sources d’énergie comme le pétrole, le gaz et même l’électricité.

Nous vivons à une époque où l’écologie est de plus en plus importante et où chacun doit faire des efforts envers l’environnement. Opter pour une cheminée à bois est donc un moyen d’être plus éco-responsable. De plus, cette solution de chauffage peut éventuellement vous permettre de profiter d’aides financières.

La cheminée à bois, un choix économique

En plus d’être une solution relativement propre, la cheminée à bois est aussi un choix économique. Pourquoi ? Tout simplement parce que le prix du bois est nettement plus bas que celui des autres sources d’énergie qu’il s’agisse du gaz, du fioul ou de l’électricité.

Ainsi, on estime que le coût moyen au m2 par an du bois s’élève à 9,6. Pour avoir un ordre d’idée, comptez environ 13,2€ le m2 annuel pour du gaz, entre 15€ et 25€ pour l’électricité, et autour de 20€ pour du fioul.

Vous l’aurez compris, le chauffage au bois se révèle plus économique que la plupart des autres formes de chauffages. Seule la pompe à chaleur est plus économique puisqu’elle consomme seulement une petite quantité d’électricité pour faire fonctionner le compresseur.

Les avantages et les inconvénients de la cheminée à bois

Maintenant que nous avons décrit le fonctionnement d’une cheminée à bois, les différents types, et pourquoi ce chauffage est économique et écologique, découvrons plus en détail les avantages, mais également les inconvénients de la cheminée à bois.

Les avantages de la cheminée à bois

  • Source d’énergie propre
  • Odeur plutôt agréable
  • Bruit agréable
  • Chauffage le plus chaleureux
  • Large choix de modèles et de designs : des plus traditionnels au plus modernes
  • Plus économe sur le long terme que le chauffage au gaz, le chauffage électrique et le chauffage au fioul ou au pétrole
  • Confort thermique agréable
  • N’assèche pas l’air

Les inconvénients de la cheminée à bois

  • Nécessité de stocker du bois
  • Nécessité de préparer le tas de bois
  • Chargement manuel
  • Installation qui peut se révéler compliquée et coûteuse
  • Prix d’achat élevé
  • Émissions de CO2
  • Nécessite de la place
  • Nécessite d’entretenir le feu

Comment choisir une cheminée à bois ?

Pour choisir une cheminée à bois, commencez par déterminer le type de cheminée dont vous avez besoin :

  • Cheminée classique
  • Cheminée murale
  • Cheminée sur pieds
  • Cheminée suspendue
  • Cheminée d’extérieur

Définissez également le type de foyer :

  • Foyer ouvert : permet de profiter du crépitement du bois, mais offre un rendement inférieur et peut se révéler dangereux pour les enfants en bas âge
  • Foyer fermé : meilleur rendement, et possibilité d’ouvrir la vitre pour profiter d’un foyer ouvert

Une fois que ce choix est déterminé, vous pouvez comparer les différents modèles de cheminée à bois en vous référant aux critères suivants :

  • Rendement : exprimé en %
  • Puissance : exprimée en kW
  • Forme et design de la cheminée
  • Matière et couleur
  • Dimensions de la cheminée et capacité du foyer
  • Taux d’émission de gaz à effet de serre
  • Emplacement de la cheminée
  • Travaux nécessaires à l’installation
  • Coût de ces éventuels travaux
  • Prix d’achat de la cheminée

La cheminée peut-elle servir de chauffage principal ?

Normalement, une cheminée est avant tout considérée comme un chauffage dappoint. De ce fait, elle permet de créer un coin de chaleur dans une pièce, mais pas de chauffer entièrement la pièce et encore moins le logement.

Malgré tout, si la pièce n’est pas trop grande et si la cheminée est suffisamment puissante, elle peut suffire à chauffer intégralement la pièce en question sans qu’il ne soit nécessaire d’installer un radiateur.

De plus, avec certaines cheminées il est possible d’installer des gaines reliées au conduit et qui vont ressortir dans une ou plusieurs autres pièces du logement. Ces gaines vont ainsi pouvoir transporter de la chaleur produite par le feu de cheminée et donc réchauffer les pièces en question.

Ce système ressemble à un chauffage central, mais pour bien fonctionner, il est important que les pièces ne soient pas trop volumineuses. Et quand il fait trop froid, la cheminée devra être suppléée par un autre système de chauffage.

Les meilleures marques de cheminées à bois

Difficile d’énumérer tous les fabricants de cheminées. Néanmoins, dans la liste suivante, vous trouverez quelques-unes des principales marques : Invicta, Pegane, Otto-Chemie, Lienbacher, Ferlux, Nordica, Focgrup, Aubry Gaspard, FM, Inverstoves, Theca, Thermofoc, Panadero, VidaXL, Godin, Supra, Edilkamin, Chemin’Arte, Escchert Design, Focus, Klarstein, Kaminox, Brisach.

Notre trop 3 des cheminées à bois

Cheminée à bois Type Caractéristiques Prix
FM C-203K Cheminée frontale à foyer fermé – Puissance calorifique : 15kW

– Rendement : 72%

– Émissions CO : 0,25%

– Consommation : 4,4 kgh

– Dimension Bûche : 75 cm

– Volume de chauffe : 363 m3

– Dimensions : 95 x 290 x 530cm

– Poids : 153kg

– Matière : acier

– Double hotte

– Foyer en vermiculite

– 3 côtés vitrés

– Porte avec verre sérigraphié

– Espace de stockage pour quelques bûches

– Tiroir à cendres

– Design sobre et moderne

1358€
Focgrup CH86 Cheminée centrale sur pied à foyer fermé – Puissance calorifique : 11kW

– Rendement : 73%

– Dimension Bûche : 40 cm

– Dimensions : 270 x 60 x 60cm

– Poids : 100kg

– Matière : acier

– Foyer en briques réfractaires

– 4 côtés vitrés

– Vitres en vitrocéramique

– Tiroir à cendres

– Design sobre et moderne

4427€
Focgrup CH88 Cheminée frontale ras du sol à foyer fermé – Puissance calorifique : 11kW

– Rendement : 73%

– Dimension Bûche : 40 cm

– Dimensions : 270 x 60 x 60cm

– Poids : 100kg

– Matière : fonte

– Foyer en briques réfractaires

– Tiroir à cendres

– Design sobre et moderne

2853€

 

Comparaison de la cheminée à bois avec les autres types de cheminées

Comme nous l’avons évoqué précédemment, une cheminée ne fonctionne pas forcément avec du bois. En effet, on trouve d’autres types de cheminées :

La cheminée au gaz a l’avantage de fonctionner continuellement sans qu’il soit nécessaire de réapprovisionner le feu. De plus, vous avez la possibilité d’utiliser au choix le gaz naturel de ville, du gaz en citerne ou du gaz propane en bouteille. Sans oublier que le gaz offre un meilleur rendement. Par contre, le coût de consommation d’une cheminée au gaz est logiquement plus élevé que celui d’une cheminée à bois. Et le feu n’est pas aussi agréable visuellement.

La cheminée électrique ne permet pas d’avoir de véritables flammes. Ce sont des LED qui essaient d’imiter le rendu avec plus ou moins de succès selon les modèles. Néanmoins, elle fait quand même office de chauffage. Le principal avantage de cette cheminée c’est qu’elle ne demande aucun entretien ni aucun réapprovisionnement d’énergie. De plus son installation est beaucoup plus simple puisqu’elle n’a pas de conduit.

La cheminée au bioéthanol est plus propre, puisque le bioéthanol est un combustible naturel qui ne dégage pas de fumée ni d’odeur. Cependant, il convient surtout pour des petites cheminées décoratives.

La cheminée au fioul n’a pas vraiment d’avantages, car il s’agit d’une solution polluante, dont le coût de consommation ne cesse d’augmenter, qui est salissante et qui dégage une odeur pas agréable.

Quel est le prix d’une cheminée à bois ?

En fonction du modèle choisi, le prix d’achat d’une cheminée à bois peut osciller de quelques centaines d’euros à plus de 10000. À vous de définir dès le départ votre budget maximum.

Notez qu’il faut également inclure le coût des travaux, sachant qu’il est généralement nécessaire de passer par un professionnel. Ces travaux d’installation d’une cheminée à bois peuvent rapidement dépasser les 500. Comparez un maximum de professionnel grâce aux devis.

Si la cheminée entre dans le cadre de la norme RT 2012 et qu’elle permet d’améliorer les performances énergétiques du logement, vous pouvez profiter de certaines aides financières, comme un crédit d’impôt et un prêt à taux zéro. Prenez le temps de bien vous renseigner sur les éventuelles aides auxquelles vous avez le droit.

FAQ

Peut-on alimenter des chauffages à eau avec une cheminée à bois ?

Il est possible de chauffer des radiateurs à eau avec un chauffage au bois. Cependant, il est nécessaire d’avoir une chaudière à bois qui sera reliée au réseau d’eau des différents radiateurs. Une cheminée seule ne permet pas d’alimenter en chaleur les radiateurs.

Quel est l’entretien d’une cheminée à bois ?

L’entretien d’une cheminée s’effectue en plusieurs étapes.

Après chaque feu, veillez à retirer l’excès de cendres qui gênent l’alimentation en air du feu. Pensez également à nettoyer régulièrement la vitre du foyer fermé afin de profiter pleinement des flammes et d’éviter qu’elle ne devienne trop difficile à nettoyer.

Il convient aussi de nettoyer de temps en temps les parois intérieures du foyer.

Concernant le conduit, il faut procéder à un ramonage par un professionnel. La fréquence de ramonage est définie par un arrêté de votre mairie. En règle générale, il est obligatoire de faire ramoner sa cheminée à bois au moins une fois par an, voire deux fois par an dans certaines communes.

Vous encourez une amende de 450€ si vous ne respectez pas cette obligation. Le professionnel doit être certifié et il doit vous remettre un certificat de ramonage une fois l’opération terminée. Comptez entre 40 et 80 le ramonage par un professionnel.

Notez cet article

Leave a Comment:

Leave a Comment: