Menu

Guide d’achat, comparatif & devis pour installer une chaudière à condensation

meilleur chaudière

La chaudière à condensation, qu’elle soit au gaz ou au fioul, est le gros succès de ces dernières années, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction. Elle séduit de plus en plus les Français qui veulent notamment réduire leur facture énergétique.

Fonctionnement, les différents types, son prix (par rapport à l’électrique notamment), les aides financières possibles, son entretien, je vous dis sur la chaudière à condensation qui devient l’un des équipements de chauffage les plus performants et les plus prisés.

Chaudière à condensation : Définition et Fonctionnement

Ce type de chaudière tire profit des fumées issues de la combustion du fioul ou du gaz. En effet, grâce à un échangeur de chaleur à condensation, elle va récupérer la vapeur d’eau qui est rejetée lors de la combustion afin de préchauffer l’eau de la chaudière.

Son rendement est très important car presque la totalité de la chaleur qui est produite par votre chaudière à condensation est restituée utilement. En clair, contrairement à une chaudière classique dont les fumées et la vapeur d’eau sont rejetées dans l’atmosphère, la chaudière à condensation va les récupérer pour en tirer profit.

La chaudière à condensation peut produire de la chaleur pour chauffe l’eau chaude du réseau de chauffage mais également l’eau chaude sanitaire. Elle offre d’excellentes performances lorsqu’elle est couplée à des radiateurs dits à chaleur douce ou à un plancher chauffant.

Les différents types de chaudières à condensation

Il existe deux types de chaudières à condensation : au gaz et au fioul. Voici quelques explications sur chacune, leurs avantages et leurs inconvénients :

La chaudière à condensation au gaz

La chaudière à condensation au gaz est la nouvelle génération de chaudières. C’est également celle qui est la plus performante, la plus économique et qui offre le rendement le plus intéressant (+ de 100 %). Elle peut être mural ou sol. Cette dernière est conseillée aux habitations de grande superficie.

Ses avantages

  • Plus performante qu’une chaudière classique
  • Plus écologique qu’une chaudière fioul
  • Peut bénéficier d’aides financières
  • Excellent rendement
  • Economique
  • Peut être mise en place en rénovation comme lors d’une construction

Ses inconvénients

  • Son prix
  • Nécessite un raccordement au gaz de ville

La chaudière à condensation au gaz est aujourd’hui le système le plus recommandé notamment en rénovation.

La chaudière à condensation au fioul

La chaudière au fioul est encore très présente dans les foyers français. Mais je vous conseille d’opter pour une chaudière à condensation au fioul qui offrira un meilleur rendement, qui sera plus écologique et plus économique sur le long terme qu’une chaudière classique. Elle nécessite bien sûr l’achat et l’installation d’une cuve.

Ses avantages

  • L’approvisionnement en fioul est facile partout en France
  • Elle offre un meilleur rendement qu’une chaudière fioul classique
  • Elle est parfaite pour les habitations de grande superficie
  • Elle est plus écologique que les chaudières au fioul classiques

Ses inconvénients

  • Moins bon rendement que la chaudière à condensation au gaz
  • Le prix du fioul
  • L’obligation d’avoir une cuve

Les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix

La chaudière à condensation est victime de son succès. Cela implique que les modèles sont de plus en plus nombreux et faire son choix et surtout le meilleur choix n’est pas simple. Je vais donc vous donner les critères à prendre en compte avant d’acheter votre chaudière à condensation :

  • La puissance

Avant toute chose, vous devez définir vos besoins et pour cela, définir la puissance de votre future chaudière à condensation. Il faut prendre notamment en compte le volume de votre habitation en m3, l’indice de température extérieure, le coefficient de déperditions thermiques, le coefficient de consommation d’énergie ou encore la température moyenne que vous souhaitez dans votre habitation.

La formule à appliquer pour savoir quelle est la puissance nécessaire de votre future chaudière à condensation est la suivante : [Coefficient de consommation d’énergie x (température souhaitée + indice ITE) x le volume à chauffer] x les déperditions d’énergie.

Avoir toutes les informations nécessaires pour calculer la puissance n’est pas simple. Je vous conseille donc de faire appel à un professionnel qui vous guidera et surtout, qui calculera à votre place cette puissance. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffit de réaliser des devis en ligne. Plusieurs chauffagistes de votre région prendront ainsi contact avec vous pour vous guider. C’est gratuit, pratique et sans engagement.

  • Quel combustible ?

Si vous n’avez pas de raccordement au gaz de ville, le fioul s’impose donc à vous. Si vous avez le choix entre les deux, le gaz est plus écologique et ne nécessite pas la mise en place et l’achat d’une cuve.

  • Murale ou au sol

C’est la superficie de votre pièce qui vous dictera ce choix. Il faut savoir que les chaudières au sol sont particulièrement adaptées aux grandes superficies à chauffer et aux grandes familles.

  • Le rendement de la chaudière

Le rendement d’une chaudière est toujours à regarder de près. Celui de la chaudière gaz à condensation est par exemple de 110 % car elle réutilise à la fois la chaleur produite par la vapeur et les fumées lors de la combustion du gaz.

  • Simple ou double service ?

Si votre but est de chauffer uniquement votre habitation, votre choix ne sera pas le même que si vous souhaitez également avoir de l’eau chaude sanitaire. Si vous êtes dans le premier cas, une chaudière à condensation simple est suffisante.

Si vous êtes dans le second cas, il vous faudra choisir une chaudière double service. Il existe 3 systèmes : La chaudière instantanée qui permet de produire de l’eau chaude lors de son utilisation, à accumulation qui permet de stocker de l’eau chaude dans un ballon ou à micro-accumulation dont seulement quelques litres seront stockés.

  • Son prix

La chaudière à condensation est plus chère qu’une chaudière classique c’est certain. Mais les économies réalisées font qu’elle est vite rentabilisée. Il faut toutefois savoir qu’une chaudière à condensation au gaz est moins chère qu’une chaudière fioul à condensation.

Le prix d’une telle chaudière mais également de son installation dépend de nombreux facteurs. Pour avoir une idée plus précise de son prix, n’hésitez pas à faire faire des devis en ligne. Cela vous permettra de comparer les prix pratiqués par les professionnels près de chez vous. C’est une solution que je trouve pratique et rapide en plus d’être gratuite et sans engagement.

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière à condensation

Vous hésitez à vous équiper d’une chaudière à condensation ? Vous souhaitez connaître ses avantages et ses inconvénients avant de prendre votre décision ? Les voici !

Ses avantages

  • Utilise moins d’énergie pour produire plus de chaleur
  • Offre un meilleur rendement
  • Plus performante qu’une chaudière classique
  • Plus écologique
  • Offre un confort optimal avec une température idéale dans la maison
  • Peut être associé à des panneaux solaires ou un chauffe-eau solaire
  • Est disponible avec du gaz ou du fioul
  • Ecologique puisqu’elle consomme moins d’énergie
  • Chauffe l’eau plus rapidement
  • Son achat est éligible à des aides financières
  • Son installation est simple

Ses inconvénients

  • Son prix
  • Son rendement est diminué si vous utilisez du fioul
  • Raccordement au réseau des eaux usées obligatoire
  • Demande un entretien régulier

Prix d’une chaudière à condensation

Pour prévoir votre budget, il vous faut absolument connaître son prix. Le prix d’achat mais également le coût d’installation. Il dépend de plusieurs facteurs. Si vous souhaitez savoir ce que va vous coûter son achat et son installation à plus près, le plus judicieux est de faire des devis en ligne et les comparer.

Cela vous fait gagner un temps précieux et c’est sans engagement. Vous pourrez ainsi prendre le temps de faire votre choix tout en restant chez vous.

A titre indicatif, le prix d’une chaudière à condensation fioul est entre 3700 euros et 10 000 euros. Le prix d’une chaudière à condensation au gaz est compris entre 3 000 et 7 000 euros. A cela, se rajoute le prix de l’installation.

Pour une installation d’une chaudière fioul à condensation et sa cuve, il faut prévoir une facture de 1 000 à 2 000 euros. Pour une chaudière au gaz, sa pose vous coûtera moins de 1 000 euros mais ce coût peut être différent d’un professionnel à l’autre.

Les aides financières pour l’achat d’une chaudière à condensation

C’est la bonne nouvelle. Acheter une chaudière à condensation vous permet de bénéficier de certaines aides financières. Véritable coup de pouce, le crédit d’impôt transition énergétique par exemple peut vous permettre d’obtenir une aide de 30 % pour l’installation de votre chaudière.

L’éco-subvention mise en place par l’ANAH, une TVA réduite, la Prime Energie sont également des aides financières appréciables. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune pour connaître les aides auxquelles vous avez droit.

Pour bénéficier de ces aides, il faut obligatoirement passer par un professionnel agréé. Certaines dépendent également de vos revenus. Rassurez-vous, si vous êtes appel à un professionnel, il saura vous indiquer où vous renseigner, quelles sont les aides pour ce type de chaudière et vous guider dans les démarches.

A qui faire appel pour l’installation d’une chaudière à condensation ?

L’installation d’une chaudière à condensation demande un certain savoir-faire notamment en matière de sécurité. Même s’il peut être tentant de réaliser soi-même cette installation, je vous le déconseille vivement. Une chaudière mal installée c’est une chaudière dangereuse et qui peut être moins performance.

Mon conseil ? Faire appel à un chauffagiste. Vous pouvez le faire rapidement et en quelques clics en réalisant des demandes de devis en ligne depuis votre ordinateur ou votre smartphone. Vous recevrez 3 devis de chauffagistes proches de chez vous. A vous ensuite de comparer et de faire votre choix. Rassurez-vous, cela ne vous engage à rien et ne vous coûtera pas le moindre euro.

Comment entretenir une chaudière à condensation ?

Parce qu’entretenir une chaudière à condensation est important, voici ce qu’il faut faire pour un système au gaz et pour un système au fioul.

L’entretien d’une chaudière à condensation au fioul

La loi impose de faire entretenir sa chaudière fioul à condensation une fois par an et par un professionnel qualifié. Son entretien permet de voir les défaillances et de vérifier qu’elle ne rejette pas d’émissions polluantes tel que le monoxyde de carbone. Je vous conseille de réaliser cet entretien avant la période hivernale.

Le chauffagiste va notamment :

  • Vérifier si le brûleur est encrassé et changer le gicleur si besoin
  • Vérifier la pression dans le circuit de chauffage
  • Purgez vos radiateurs

A la fin de l’entretien, il vous délivrera un certificat d’entretien qui peut vous être demandé par votre propriétaire ou votre assurance en cas de problème. Le coût de cet entretien est d’environ 100 à 150 euros par an mais dépend de l’artisan. Là aussi, n’hésitez pas à faire des devis en ligne et à comparer les prix pour l’entretien de votre chaudière à condensation.

L’entretien d’une chaudière à condensation au gaz

Vous avez l’obligation de faire contrôler votre chaudière gaz à condensation une fois par an par un professionnel. Il vous en coûtera entre 90 et 150 euros. Il est préférable de la faire réviser en automne pour avoir la garantie d’un chauffage qui fonctionne correctement dès que les températures baisses.

Le chauffagiste va notamment :

  • Vérifier l’ensemble de la chaudière mais également vérifier les échangeurs
  • Nettoyer le foyer mais également le brûleur
  • Vérifier le bon réglage de la combustion
  • Vérifier les systèmes de sécurité

Il est intéressant de savoir que l’entretien d’une chaudière à condensation gaz permet de réaliser jusqu’à 10 % d’économies sur votre facture énergétique.

Sachez également que vous devez vous soumettre à un contrôle obligatoire tous les 2 ans. Ce contrôle plus approfondi permet de vérifier le rendement et l’état général des circuits de votre chaudière.

Après l’entretien tout comme le contrôle, une attestation vous sera remise. Elle peut vous être demandée par votre assurance en cas de souci avec votre chaudière à condensation gaz. Pour optimiser le rendement de votre chaudière, je vous conseille de faire ces quelques gestes simples :

  • Vérifiez de temps en temps qu’il y a assez d’eau dans l’installation
  • Pensez à contrôler la température de l’eau
  • Purgez régulièrement les radiateurs afin de prévenir l’apparition de boue dans le circuit de circulation de l’eau
  • Mettez votre appareil en mode hors-gel si vous partez plus d’une semaine de votre domicile

Ces quelques gestes sont simples mais peuvent augmenter la durée de vie de votre chaudière, vous faire faire des économies en gardant ainsi ses performances au maximum.

Mon avis sur la chaudière à condensation

La chaudière à condensation devient la technologie obligatoire dans la majorité des cas de remplacement d’une chaudière. C’est dire ses avantages notamment économiques et écologiques. Sa technologie offre en effet une performance énergétique élevée.

Elle est pour moi celle qui offre le meilleur rapport qualité/prix du moment. Son confort thermique est excellent et même si son prix est encore élevé, elle est vite rentabilisée grâce à ses performances.

Guide d’achat, comparatif & devis pour installer une chaudière à condensation
5 (100%) 4 votes