Malgré la hausse des prix du fioul, la chaudière fioul, tout comme la chaudière électrique, connaît un regain d’intérêt depuis quelques années. 20 % des Français ont d’ailleurs fait ce choix grâce notamment aux équipements de pointe qui ont vu le jour et qui permettent de réaliser des économies importantes.

Elle est souvent choisie par ceux qui ne peuvent pas s’équiper d’une chaudière gaz car ils ne sont pas raccordés au gaz de ville. Faire le choix d’une chaudière fioul ne doit pas se faire à la va-vite. J’ai donc décidé de tout vous dire sur ce mode de chauffage encore très présent dans de nombreux foyers pour que vous ayez toutes les clés en main avant de franchir le pas.

Chaudière fioul : Définition et fonctionnement

Une telle chaudière est conçue pour chauffer l’eau du réseau central et peut également chauffer l’eau sanitaire par combustion du fioul qui est un dérivé du pétrole. Le fonctionnement d’une chaudière au fioul est simple. Dans une chambre à combustion, le brûleur va mélanger le fioul à l’oxygène.

La température du fioul va ainsi augmenter et celui-ci va brûler. La chaleur va ensuite chauffer l’eau qui pourra être propulsée dans les radiateurs via des conduits ou être utilisée pour produire l’eau chaude sanitaire.

Pour stocker le fioul, il vous sera nécessaire d’acheter une cuve de grande capacité qui vous ferez remplir régulièrement (1 à 2 fois par an) par un camion-citerne. L’installation de cette cuve doit répondre à des normes de sécurité importantes et que vous devez respecter. Il est donc préférable de faire appel à un professionnel pour ne pas faire d’erreur. Je vous conseille de faire un devis en ligne, ce qui vous permet d’obtenir des devis gratuits et sans engagements de la part de professionnels près de chez vous.

Les différents types de chaudières au fioul

Parce que tout le monde n’a pas les mêmes besoins ni le même budget, vous aurez le choix entre 4 types de chaudières au fioul. Je vais vous donner quelques explications sur chacune afin que vous fassiez votre choix en toute connaissance de cause.

La chaudière classique

C’est la chaudière fioul la moins chère mais celle qui présente également le plus faible rendement. Il faut également savoir qu’elle est assez énergivore et qu’elle ne peut bénéficier d’aides financières pour son achat comme pour son installation. La chaudière classique chauffe l’eau à 90°C.

La chaudière basse température

A la différence de la chaudière classique, la chaudière basse température chauffe l’eau à 50°C maximum. C’est le point fort de ce type de chaudière puisque chauffer l’eau à moindre degré permet de réaliser des économies sur votre consommation de fioul. Je vous conseille d’associer ce type de chaudière à des radiateurs à basse température.

La chaudière au fioul à condensation

La chaudière à condensation va récupérer la chaleur des fumées dégagées par la combustion pour maximiser son fonctionnement. Elle permet donc de réduire de façon considérable la consommation de fioul. Elle est plus chère à l’achat mais les économies qu’elle permet de réaliser font que son prix d’achat est très vite rentabilisé.

A titre indicatif, la chaudière fioul à condensation permet de réaliser jusqu’à 25 à 30 % d’économies sur votre facture de combustible. Elle peut alimenter votre maison en eau chaude sanitaire et chauffer votre habitation.

La chaudière fioul à micro cogénération

Sa particularité est de produire notre seulement de l’énergie thermique mais également de l’énergie électrique et ce, dans la même installation. Elle est équipée d’un moteur qui va générer de l’électricité combiné à un système de condensation pour valoriser le fioul consommé en électricité et en chaleur.

La chaudière fioul à micro cogénération permet de réaliser de fortes économies mais il faut savoir que son prix reste encore aujourd’hui assez élevé.

Les critères à prendre en compte pour faire le meilleur choix

Choisir une chaudière au fioul n’est pas simple et mieux vaut faire le bon choix compte tenu de son prix. Je vais donc vous donner tous les critères à prendre en compte avant d’acheter une chaudière fioul :

[thrive_tabs layout=”horz”][thrive_tab headline=”Position” no=”1/3″]

Murale ou au sol

En fonction de la superficie dont vous disposez vous aurez le choix entre une chaudière fioul au sol qui est posée sur celui-ci ou une chaudière que vous fixerez sur votre mur. La chaudière au fioul murale est surtout adaptée aux besoins en eau et en chauffage importants et donc aux grandes habitations et aux grandes familles.

[/thrive_tab][thrive_tab headline=”Puissance” no=”2/3″]

La puissance de la chaudière fioul

Il est essentiel de bien estimer la puissance de votre future chaudière au fioul. En effet une chaudière qui fonctionne au-delà des capacités réelles aura un rendement insuffisant provoquant ainsi une consommation de fioul plus importante. Le débit sera également plus faible. Si vous surestimez vos besoins et donc la puissance de la chaudière, celle-ci sera trop performante par rapport à vos besoins et cela à pour conséquence un achat et une maintenance dont le coût sera bien plus cher. Je vous explique donc un peu plus bas comment calculer cette puissance.

[/thrive_tab][thrive_tab headline=”Type” no=”3/3″]

Le type de chaudière au fioul

En fonction de vos besoins et de votre budget, vous devez choisir soit une chaudière classique, soit une chaudière basse température, soit une chaudière à condensation ou une chaudière à micro cogénération.

[/thrive_tab][/thrive_tabs]

Comment calculer la puissance de votre future chaudière fioul ?

Le calcul de la puissance nécessaire se fait en fonction de l’usage que vous ferez de la chaudière. Pour un chauffage seul, je vous conseille une puissance de 12 à 20 kW pour une surface de moins de 100 m², une puissance de 18 à 28 kW pour une surface de plus de 100 m².

Pour une utilisation combinée chauffage + eau chaude sanitaire, je vous conseille d’acheter une chaudière au fioul d’une puissance de 23 à 28 kW pour une surface de moins de 100 m² et une puissance de 25 à 35 kW pour une surface de plus de 100 m².

Si vous souhaitez calculer la puissance dont vous avez besoin au plus près, sachez que différents coefficients sont à prendre en compte. Il s’agit du coefficient de consommation d’énergie (1,6 pour une habitation bien isolée et 2 pour une habitation mal isolée), l’ITE selon la région où vous habitez (15 en montagne, 12 dans le nord, 7 dans le sud et 9 si vous habitez dans le centre).

Vous devez également prendre en compte le volume de votre habitation que vous calculerez en multipliant la surface par la hauteur sous plafond, les déperditions de chaleur souvent estimées à 1.3 et la température que vous souhaitez dans votre habitation.

Il vous suffit ensuite d’appliquer cette formule : [Coefficient de consommation d’énergie x (température souhaitée + indice ITE) x le volume à chauffer] x les déperditions d’énergie. Par exemple si vous habitez dans une habitation de 250 m3, ayant un indice ITE de 12, un coefficient d’énergie d’1,6 et que vous souhaitez une température de 21°, le calcul est le suivant : [1,6 x (21+12) x 250] x 1.3 = 17160 watts soit une puissance nécessaire de 17 Kw.

Si vous ne voulez pas prendre le risque de choisir une mauvaise puissance, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel près de chez vous qui sera le mieux placé pour vous conseiller et vous guider. Pour cela, il vous suffit de faire des devis en ligne et ainsi entrer en contact avec un chauffagiste proche de chez vous.

  • Eligible au crédit d’impôt

Pour un petit coup de pouce financier, sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt si vous vous décidez notamment pour une chaudière fioul à condensation. Mais pour cela, vous devez faire faire l’installation par un professionnel RGE, vous devez être le locataire ou le propriétaire du logement. Il faut également que le logement soit votre résidence principale et que le fioul soit éligible au crédit d’impôt transitoire énergétique (CITE).

  • Une chaudière mixte

Vous pourrez choisir une chaudière qui couple 2 combustibles. Le plus souvent il s’agit du fioul et du bois. Cela vos besoins, le moment de la journée, les températures extérieures, elle est capable de basculer d’un combustible à l’autre afin de gagner en confort et de faire un maximum d’économies.

  • Le prix

Le prix est l’un des critères les plus importants pour tous ceux et celles qui veulent acheter une chaudière au fioul. Il dépend bien sûr du type de chaudière que vous choisissez mais également de sa puissance et de l’endroit où vous l’acheter. Il ne faut pas oublier d’inclure le coût de la cuve.

Pour vous faire une idée du prix d’une chaudière et de son installation, le plus simple est de réaliser des devis en ligne. Cela vous permet de comparer les différents coûts, c’est gratuit et cela ne vous engage à rien.

Les avantages et les inconvénients d’une chaudière fioul

Avant d’acheter une chaudière, quelle qu’elle soit, mieux vos connaître ses avantages et ses inconvénients. Voici donc ceux de la chaudière au fioul !

[thrive_tabs layout=”horz”][thrive_tab headline=”Avantages” no=”1/2″]
  • Elle dispose d’une très grande capacité de chauffe
  • Elle est idéale pour les habitations de grande superficie
  • Elle peut être couplée avec une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire
  • Elle possède un rendement énergétique élevé
  • Elle offre une chaleur douce et homogène
  • Elle convient aux régions très froides
  • L’approvisionnement en fioul est simple partout en France
  • Ce type de chauffage est aujourd’hui sûr et ne présente aucun risque d’explosion
  • Ses émissions en dioxyde de carbone, d’azote et de soufre sont très basses si votre chaudière fioul est récente
  • Elle a une durée de vie de 20 ans
[/thrive_tab][thrive_tab headline=”Inconvénients” no=”2/2″]
  • Même si des progrès ont été réalisés, ce n’est pas la chaudière la plus écologique
  • Prix du fioul
  • Cuve encombrante
[/thrive_tab][/thrive_tabs]

L’installation d’une cuve à fioul

Lorsque vous décidez de vous équiper d’une chaudière fioul, il vous faut également prévoir l’achat d’une cuve mais également son installation. Vous pouvez l’installer à l’extérieur et elle peut être enterrée, non enterrée ou dans une fosse.

Rien ne vous empêche d’installer une cuve à fioul en intérieur, dans une pièce ventilée d’un sous-sol ou dans un garage par exemple. Pour une cuve au-delà de 2500 litres, sachez qu’elle doit être obligatoirement installée dans une pièce spécifique ayant des normes de sécurité adaptées.

Prix d’une chaudière au fioul

Vous souhaitez connaître le prix d’une chaudière fioul, d’une cuve et de son installation avant d’envisager de vous équiper de ce type de système de chauffage ? Je vais donc vous donner tous les prix à prendre en compte dans votre budget.

Son prix dépend bien sûr du type de chaudière au fioul que vous choisissez. Pour vous donner un ordre d’idée, voici une fourchette de prix :

  • Pour une chaudière fioul classique, il vous en coûtera entre 3 000 et 7 000 €. Ce prix dépend notamment de sa puissance et de l’endroit où vous l’acheter.
  • Pour une chaudière au fioul basse température, il vous en coûtera 4 000 euros pour les plus petits modèles et jusqu’à 8 000 euros pour les modèles plus haut de gamme.
  • Pour une chaudière à condensation, il vous faudra prévoir entre 3 700 et 10 000 euros.
  • Pour une chaudière mixte, prévoyez un coût de 4 000 et 15 000 euros.
  • Pour une chaudière micro-cogénération, la facture va s’élever entre 10 000 et 20 000 euros.

Au prix de la chaudière, il faut rajouter le coût de la cuve et le prix de l’installation de la chaudière. Le prix de la cuve dépend bien sûr de sa contenance mais également du matériau avec lequel elle est fabriquée. Les premiers prix commencent aux alentours de 300 euros mais pour une cuve de grande contenance en métal par exemple, il vous faudra débourser jusqu’à 2500 euros.

Le coût d’installation varie d’un professionnel à l’autre, d’où l’importance de faire des devis en ligne et de les comparer. En moyenne, le prix de l’installation d’une chaudière au fioul est compris entre 1 000 et 2 000 euros.

A qui faire appel pour l’installation d’une chaudière fioul ?

Installer une chaudière à fioul mais également une cuve est complexe. Il faut installer la cuve qui sera dans la majorité des cas enterrée, la connecter à la chaudière, installer cette dernière et la raccorder au réseau sanitaire/chauffage. Toutes ces installations doivent répondre à toutes les normes en vigueur.

Je ne peux donc que vous conseiller de faire réaliser cette installation par un professionnel. Un chauffagiste est le mieux placé pour ce type d’installation bien sûr mais il va également vous conseiller sur la puissance de la chaudière en fonction de vos besoins, du type de cuve qu’il vous faut ou encore son emplacement.

Pour faire appel à un chauffagiste près de chez vous, le plus simple est de faire faires des devis en ligne. Vous pourrez ainsi comparer tranquillement sans bouger de chez vous les différents devis que vous recevrez. Cette démarche est des plus simples, sans engagement et surtout, elle est gratuite.

Comment entretenir une chaudière à fioul ?

Entretenir sa chaudière au fioul et sa cuve est primordial pour une question de sécurité, pour un meilleur rendement et pour une plus longue durée de vie. Mais son entretien est également obligatoire, sachez-le, que vous soyez propriétaire ou locataire.

Cet entretien doit être réalisé par un professionnel. Là aussi vous pouvez faire des devis en ligne pour comparer les tarifs pour l’entretien de votre chaudière au fioul. Cet entretien annuel consiste :

  • Au nettoyage et à la vérification du foyer
  • Au démontage, au nettoyage et à la vérification des dispositifs de sécurité du brûleur
  • A la mesure de la pression de pulvérisation du gicleur
  • Au désencrassement et au nettoyage des filtres
  • A la vérification de l’état, de la nature mais également de la géométrie du conduit
  • A la vérification des fumées et notamment de la teneur en dioxyde de carbone et en oxygène etc.
  • A la vérification du dispositif de sécurité de la chaudière
  • A la vérification du circulateur de chauffe
  • Au remplacement des pièces défectueuses

L’entretien de la cuve n’est pas obligatoire mais je vous conseille de le faire fortement pour prévenir un défaut mais également pour des performances énergétiques optimales. Deux phénomènes peuvent en effet se produire :

  • Un dépôt de sédiments qui peut avoir lieu par gravité au fond de la cuve à fioul. Une sorte de boue va alors se former qui peut endommager le gicleur et les filtres de votre chaudière si vous n’entretenez pas la cuve.
  • Une condensation peut également se produire. Plus la cuve se videra et plus l’air qu’elle contient va faire apparaître de fines gouttelettes sur les parois internes de la cuve avec pour conséquence une oxydation. Cette oxydation peut entraîner à la longue un développement de bactérie qui va altérer le fioul.

Je vous conseille donc de faire vérifier votre cuve au moins une fois tous les 5 ans et de la faire nettoyer par un professionnel tous les 10 ans maximum.

Mon avis sur la chaudière fioul

Le fioul reste une énergie très utilisée en France pour se chauffer. Il est notamment apprécié pour la chaleur constante qu’il apporte, parce qu’il permet de réaliser des économies grâce aujourd’hui à des équipements de pointe et parce qu’il est disponible à tout moment, n’importe où et n’importe quand.

On peut trouver aujourd’hui des chaudières à condensation dont les performances sont très élevées tout en apportant un confort d’utilisation appréciable et un rendement qui est financièrement intéressant. Même si le fioul n’est pas le combustible le plus écologique, il est de plus en plus respectueux de l’environnement grâce à sa teneur en soufre réduite.

Si vous équipez d’un système électrique ne convient pas à vos besoins et votre budget, si vous ne pouvez pas vous raccorder au gaz, l’installation d’une chaudière fioul peut être une bonne alternative à condition de faire les bons choix. Pour cela, n’hésitez pas à prendre contact avec un professionnel près de chez vous via des devis en ligne.