Si vous êtes à la recherche d’un poêle à pétrole, vous trouverez dans ce guide d’achat tout ce dont vous devez savoir avant de vous lancer dans l’achat de votre poêle à pétrole.

Comment fonctionne un poêle à pétrole ?

Parfois appelé poêle au fioul, le poêle à pétrole est un système de chauffage d’appoint fonctionnant au pétrole.

Il ne ressemble pas à un poêle traditionnel à bois ou au charbon. Esthétiquement, il ressemble davantage à un chauffage d’appoint électrique. Généralement de forme rectangulaire, la face avant se compose d’une grille libérant l’air chaud produit pas le poêle.

Pour fonctionner, ce type de poêle a besoin de trole comme combustible pour produire de la chaleur. Les recharges se trouvent dans le commerce sous forme de gros bidons de pétrole liquide. Le poêle est quant à lui équipé d’un réservoir pour y déverser le pétrole liquide.

Les poêles actuels sont généralement équipés d’un allumeur produisant une étincelle qui, au contact du pétrole, allume le poêle. Pour les modèles non équipés d’un allumeur, il faut utiliser une allumette ou un briquet.

Ensuite, selon les modèles de poêles à pétrole, vous pouvez régler la température et la puissance. Sur les modèles récents, des piles sont nécessaires pour faire fonctionner l’électronique présente à l’intérieur du poêle.

Poêles à pétrole en PROMO en ce moment

Ce ne sont pas forcément les MEILLEURS (je donne ma sélection toujours un peu plus bas dans les articles), mais ils sont en promotion. Donc si vous cherchez une bonne affaire, voici de quoi en trouver !

- 10%Bestseller No. 1 ZIBRO LC-300 Poêle à pétrole Gris
- 19%Bestseller No. 2 ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir

Les différents types de poêles à pétrole

Trois types de poêles à pétrole coexistent sur le marché.

Le poêle à pétrole à mèche simple combustion :

Système le plus ancien et le plus abordable, le poêle à mèche simple constitue l’entrée de gamme. Autonome, il a toutefois plusieurs inconvénients : forte odeur, polluant, performances en retrait par rapport aux autres types de poêles à pétrole, et nécessité de changer régulièrement la mèche. Ce poêle s’adresse surtout à ceux dont l’utilisation est très occasionnelle.

Le poêle à pétrole à double combustion :

Parfois appelé poêle laminaire, il est équipé de deux chambres de combustion (deux entrées d’air). Ce système permet d’optimiser la consommation du pétrole. Dans un premier temps, une première combustion a lieu. Elle est alors suivie d’une seconde combustion au niveau des gaz résiduels.

Les performances sont nettement meilleures par rapport à un poêle à simple mèche. De plus, ce type de poêle est également plus sûr puisqu’il élimine davantage les résidus de monoxyde de carbone. Le poêle à pétrole à double combustion est plus résistant et bénéficie d’une plus longue durée de vie. Il convient mieux pour un usage fréquent.

Le poêle à pétrole électrique :

Il s’agit bien d’un poêle utilisant le pétrole comme combustible. Cependant, ce type d’appareil regroupe plus de fonctions : thermostat, régulateurs, indicateurs… Le poêle à pétrole électrique permet d’ajuster avec précision la température.

L’électronique présente à l’intérieur de ce type de poêle ne peut fonctionner grâce à des piles. Le poêle doit donc être raccordé à une prise électrique. Contrairement aux deux autres types de poêles à pétrole (simple combustion et double combustion), le modèle électrique n’est pas autonome. Par contre, il est plus économe en énergie et plus précis.

Pour quelle utilisation convient le poêle à pétrole ?

Attention, le poêle à pétrole ne convient pas pour l’utilisation au sein d’un logement. En effet, il a tendance à noircir les murs et à augmenter le taux d’humidité. Je le conseille plutôt dans un grenier, un garage, une dépendance, un établi ou une cave. Cependant, la pièce doit être aérée, car le poêle à pétrole est particulièrement polluant.

Si vous n’êtes propriétaire de votre logement, demandez l’avis de votre propriétaire avant d’utiliser un poêle à pétrole à l’intérieur du logement.

Il a la particularité de chauffer rapidement et de pouvoir atteindre une température relativement élevée. Il s’agit avant tout d’un chauffage d’appoint qu’on utilise pour combler un chauffage défaillant ou dans une pièce ne contenant pas de radiateur. Hormis le modèle électrique qui nécessite une prise électrique, le poêle à pétrole est autonome et mobile, ce qui le rend très intéressant en camping.

Avantages et inconvénient du poêle à pétrole

Avant d’investir dans un poêle à pétrole, il est indispensable de connaître les avantages et les inconvénients de ce type de chauffage d’appoint.

Avantages du poêle à pétrole :

Sur le plan de la consommation, le poêle à pétrole est plus économique qu’un poêle électrique. Le pétrole se consomme assez lentement et le rapport qualité/prix du poêle à pétrole est l’un des meilleurs.

De même, le coût d’achat est lui aussi plutôt accessible, même s’il reste très variable en fonction des modèles et de la puissance du poêle. Ainsi, on trouve des modèles à moins de 80, mais le prix peut dépasser les 500.

Le poêle à pétrole a l’avantage de chauffer très rapidement et d’être très puissant. En moyenne, ce genre de chauffage dégage une puissance de 1000W à 5000W. Il s’agit d’un chauffage d’appoint de très bonne qualité concernant le confort de chaleur. Certains modèles sont équipés d’une ventilation pour mieux propager la chaleur.

Il se caractérise également par un faible encombrement qui le rend facile à transporter. Il est aussi très simple d’utilisation.

Les modèles électriques sont équipés de fonctions supplémentaires permettant de profiter d’un réglage plus précis. Beaucoup de ces appareils possèdent un thermostat qui vous permet de réaliser des économies de combustible. Une fois que le poêle a atteint la température souhaitée, il s’éteint.

Inconvénients du poêle à pétrole :

Le poêle à pétrole génère plusieurs inconvénients qui font qu’il est de moins en moins utilisé au profit de chauffages d’appoint électriques.

Il faut savoir qu’il est particulièrement polluant. La combustion du pétrole génère du monoxyde de carbone, un gaz incolore dangereux et polluant. Il rejette aussi du CO2, un gaz responsable de l’effet de serre. De plus, il ne vous a pas échappé que le pétrole qui sert de combustible est une ressource fossile.

Bref, d’un point de vue écologique, le poêle à pétrole n’est vraiment pas recommandable. Les poêles à pétrole électriques sont légèrement mieux de ce point de vue, surtout ceux qui sont équipés d’un thermostat.

Les poêles à pétrole sont aussi responsables de nombreux incendies, surtout les anciens modèles ou les appareils d’entrée de gamme.

L’utilisation d’un poêle à pétrole augmente considérablement le taux d’humidité de la pièce, surtout lorsque celle-ci est mal aérée.

Il a également tendance à noircir les parois situées à proximité, mais aussi les textiles et les meubles.

Autre désagrément du poêle à pétrole : l’odeur. En effet, le poêle à pétrole dégage une odeur assez forte et désagréable issue de la combustion du pétrole.

Pour toutes ces raisons, ce type de chauffage est à réserver pour une utilisation occasionnelle, de préférence dans une pièce aérée et ne faisant pas partie des pièces principales du logement. En effet, il est vivement déconseillé de vous en servir régulièrement pour chauffer votre maison, car vous vous exposez à des émanations toxiques, à un risque d’incendie et à une dégradation de la déco intérieure de votre logement. Sans oublier la pollution générée par le poêle.

Comment choisir un poêle à pétrole ?

Commencez par définir le type de poêle à pétrole qui vous convient le mieux en fonction de votre budget et de son utilité :

  • Poêle à pétrole à mèche simple combustion : abordable, mais le plus polluant, les plus odorants, et le moins performant. Convient pour une utilisation très occasionnelle.
  • Poêle à pétrole à double combustion : meilleure combustion, moins polluant et plus sûr que le simple mèche, il coûte plus cher mais reste relativement abordable. Il est plus adapté pour un usage fréquent.
  • Poêle à pétrole électrique : pas autonome, il offre toutefois plus de fonctions et une consommation optimisée. Il est celui qui est le plus adapté dans une pièce de vie.

Ensuite, il est important de prendre en compte la puissance du poids, car de cette puissance dépend la vitesse à laquelle le poêle va chauffer et pour quelle taille de pièce il est adapté. Pour une petite pièce, un poêle de moins de 1000W est suffisant. Pour les pièces plus grandes, vous trouvez des poêles pouvant aller jusqu’à 5000W.

Le choix dépend aussi des dimensions du poêle et de son poids. On trouve des modèles compacts proposant un faible encombrement. Ils sont parfaits pour être utilisés dans une petite pièce ou pour le camping. Par contre, plus le poêle est petit et moins il est puissant.

Pensez également à jeter un œil à l’autonomie. Celle-ci dépend à la fois de la capacité du réservoir et du type de poêle à pétrole. Plus précisément, un réservoir plus volumineux propose une autonomie logiquement plus importante.

Ensuite, entre les trois types de poêles à pétrole, le modèle électrique est logiquement les plus intéressant d’un point de vue de l’autonomie puisqu’il fonctionne à l’aide d’une prise électrique. Ensuite, on trouve le poêle double combustion, suivi du poêle simple combustion.

Plus difficile à juger tant qu’on n’a pas essayé le poêle, l’odeur ne doit pas non plus être négligée. À ce sujet, il faut savoir que les appareils d’entrée de gamme sont généralement ceux qui dégagent le plus d’odeur.

Finalement, un poêle à pétrole se choisit aussi en fonction de son prix et de votre budget. Évitez les poêles à moins de 100€, mais à l’inverse, investir dans un poêle à pétrole coûtant plus de 500€ ne présente pas beaucoup d’intérêt. Dans ce cas, mieux vaut investir dans un autre système de chauffage.

Les meilleures marques de poêles à pétrole

Je vous propose une sélection des meilleures marques de poêles à pétrole : Tayosan, Zibro, Inverter, Générique, Danfoss, Steinen, Afriso, Tristar, Buderus, Chapée, Elco, Fluidics, Ghost, Riello, MHG.

Cette liste étant non exhaustive, vous trouverez d’autres fabricants. Prenez le temps de vous renseigner sur la marque avant de faire votre choix.

Mon top 5 des poêles à pétrole

Nom
ZIBRO LC-320 Poêle à pétrole Argent
ZIBRO LC-300 Poêle à pétrole Gris
Inverter 7747 Poêle à Pétrole Electronique, 4650 W, Gris
Tayosan 363 Poêle à Pétrole à Mèche, 3000 W, Noir
ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir
Photo
ZIBRO LC-320 Poêle à pétrole Argent
ZIBRO LC-300 Poêle à pétrole Gris
Inverter 7747 Poêle à Pétrole Electronique, 4650 W, Gris
Tayosan 363 Poêle à Pétrole à Mèche, 3000 W, Noir
ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir
Prix
224,00 €
179,90 €
645,99 €
169,00 €
104,90 €
Nom
ZIBRO LC-320 Poêle à pétrole Argent
Photo
ZIBRO LC-320 Poêle à pétrole Argent
Prix
224,00 €
Nom
ZIBRO LC-300 Poêle à pétrole Gris
Photo
ZIBRO LC-300 Poêle à pétrole Gris
Prix
179,90 €
Nom
Inverter 7747 Poêle à Pétrole Electronique, 4650 W, Gris
Photo
Inverter 7747 Poêle à Pétrole Electronique, 4650 W, Gris
Prix
645,99 €
Nom
Tayosan 363 Poêle à Pétrole à Mèche, 3000 W, Noir
Photo
Tayosan 363 Poêle à Pétrole à Mèche, 3000 W, Noir
Prix
169,00 €
Nom
ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir
Photo
ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir
Prix
104,90 €

Comparaison avec d’autres types de chauffages

Le poêle à pétrole est de moins en moins utilisé à cause de sa pollution et des dangers qu’il peut engendrer.

Aujourd’hui, on lui préfère le poêle à bois, le poêle à charbon, le poêle à l’éthanol, le poêle à gaz ou le poêle à granulés. Plus onéreux à l’achat, ces poêles ont chacun leurs avantages.

Le poêle à bois ou granulés est sans aucun doute le plus esthétique puis qu’on peut regarder les buches brûler à l’instar d’une cheminée. Il se présente aussi comme la solution la plus rentable sur le long terme, car l’achat de bûches est plus économique. Par contre, il nécessite forcément un conduit d’évacuation.

Le poêle à gaz offre quant à lui une longue autonomie. De plus, il ne nécessite pas d’espace de stockage, comme c’est le cas pour le bois, et il ne dégage pas de suies ni de poussières. Par contre, le gaz est peu écologique puisqu’il s’agit d’une énergie fossile.

Le poêle à l’éthanol est idéal pour les petits espaces et pour les voyages. En effet, il n’a pas besoin de conduit d’évacuation. Par contre, il dégage une odeur assez désagréable à l’allumage et à l’extinction. De plus, le litre d’éthanol coûte cher.

Il faut aussi évoquer le poêle électrique, mais dans ce cas on parle plutôt de chauffage d’appoint électrique. Il peut s’agir d’un chauffage radiant, d’un chauffage convecteur ou d’un chauffage soufflant. Il fonctionne à l’aide d’une prise électrique et d’une résistance.

Sinon, vous pouvez opter pour un chauffage classique électrique ou au gaz, ou bien opter pour une pompe à chaleur. Ces trois solutions sont idéales pour chauffer un logement entier, car les poêles sont avant tout des chauffages d’appoint qui permettent de générer de chaleur uniquement dans un environnement proche.

FAQ

Comment entretenir son poêle à pétrole ?

Sur un poêle à pétrole, la che est l’élément qui s’use le plus vite. Il est important de choisir une mèche adaptée à votre poêle et de qualité. Évitez les premiers prix pour que votre poêle puisse fonctionner au maximum de ses capacités. Une fois par an, je recommande de brûler la mèche à sec afin de l’entretenir.

Pensez aussi à nettoyer le poêle et plus particulièrement les parties en métal qui pourrait s’oxyder. Ne laissez pas la rouille s’installer. Nettoyez également les traces de suies.

Mon poêle s’éteint tout seul, quelle est la raison ?

Si votre poêle a tendance à s’éteindre tout seul sans aucune raison, la cause provient sûrement de la che qui est usée. Dans ce cas, commencez par brûler la mèche à sec. Si cela ne change rien, vous devez remplacer la mèche.

Si le problème persiste après avoir changé la mèche, il peut s’agir du thermostat qui est endommagé, du détecteur de CO2 ou de la sécurité surchauffe. Une réparation s’impose alors.

Quel gain de consommation par rapport à un chauffage d’appoint électrique ?

Le poêle à pétrole est plus économique qu’un chauffage d’appoint électrique. En moyenne, la différence est d’environ 3 centimes d’euros par kWh. Sur plusieurs années d’utilisation, le poêle à pétrole vous permet d’économiser plusieurs centaines d’euros en fonction de la fréquence d’utilisation du poêle.