Menu

Chauffage D’appoint : Le Guide D’achat

Vous avez besoin d’un chauffage d’appoint, mais vous ne savez pas vraiment vers quel type de chauffage vous tournez ? Ce guide d’achat regroupe pour vous tous les conseils et toutes les informations à connaître pour votre futur achat d’un chauffage d’appoint.

Pourquoi acheter un chauffage d’appoint ?

Dans une habitation, le chauffage central permet de chauffer les différentes pièces à partir d’un même point de départ constituant ainsi un réseau de chauffages. Dans le gaz de radiateurs au gaz, le point central est la chaudière. Pour des radiateurs électriques, ces derniers sont branchés sur le même circuit électrique.

Malgré un système de chauffage central performant, il arrive qu’on soit obligé d’ajouter un ou plusieurs chauffages d’appoint dans des endroits insuffisamment ou non chauffés. Il peut s’agir d’un débarras, d’un grenier ou de toute autre pièce non équipée d’un radiateur.

Mais même dans une pièce équipée d’un radiateur, le chauffage d’appoint peut se révéler utile. Par exemple, si vous possédez un grand salon et que vous n’avez pas la chance de posséder une cheminée, le chauffage d’appoint apporte un confort supplémentaire lors des longues soirées d’hiver. En ce sens, le chauffage d’appoint peut être considéré comme un chauffage de confort.

De plus, si vous habitez dans une maison ancienne mal isolée, le chauffage d’appoint permet de combler en partie les défaillances de cette mauvaise isolation.

Enfin, on retrouve très souvent les chauffages d’appoint dans les salles de bain. En hiver, quand le chauffage central vient tout juste de démarrer, la température dans la salle de bain est souvent insuffisamment élevée le matin au sortir de la douche. Dans ce cas, le chauffage d’appoint se révèle très agréable.

Pour toutes ces raisons, l’achat d’un chauffage d’appoint présente un réel intérêt, mais encore faut-il choisir le bon modèle, celui qui convient le mieux à vos besoins.

Comment fonctionne un chauffage d’appoint ?

En règle générale, le chauffage d’appoint est un appareil peu encombrant et souvent mobile. Son poids ne doit donc pas être trop élevé, car l’un des intérêts du chauffage d’appoint est de pouvoir le déplacer facilement pour en profiter dans n’importe quel endroit de la maison.

Néanmoins, tous les chauffages d’appoint n’ont pas vocation à être des appareils mobiles. Par exemple, un poêle à bois a plus le rôle de cheminée, c’est-à-dire d’apporter de la chaleur tout en ayant un intérêt décoratif.

Le fonctionnement du chauffage d’appoint dépend avant tout du modèle que vous aurez choisi. En effet, on trouve différents types de chauffages d’appoint que ce soit au niveau de leur forme, mais aussi au niveau de la source d’énergie utilisée : bois, gaz, fioul, électricité, pétrole. Je reviens plus en détail sur chacun de ces types de chauffages d’appoint dans la partie suivante.

Mais pour résumer, le chauffage d’appoint n’est pas relié au réseau de chauffage central. Autrement dit, il fonctionne à part des autres radiateurs. On l’utilise quand on le désire et pendant un laps de temps précis. L’un des intérêts de ce type de chauffage étant de chauffer rapidement pour profiter immédiatement de sa chaleur.

Ensuite, une fois qu’on n’en a plus besoin, on éteint le chauffage d’appoint, et on peut éventuellement le ranger s’il s’agit d’un modèle compact et mobile. Autrement dit, le but d’un tel appareil est rarement de se déclencher seul à l’aide d’un thermostat et d’un programmateur.

Le chauffage d’appoint n’a pas vocation à chauffer une grande pièce. Son but est plutôt de procurer un point de chaleur dans une petite zone. On profite du chauffage d’appoint quand on est à proximité de l’appareil.

Les différents types de chauffages d’appoint

Les chauffages d’appoint électriques

Dans cette catégorie on trouve plusieurs sortes de chauffages d’appoint :

  • Le convecteur: reprenant le fonctionnement classique de la plupart des radiateurs électriques, le convecteur d’appoint aspire l’air frais, le chauffe à l’aide d’une résistance et l’expire.
  • Le chauffage infrarouge (radiant) : il ne chauffe pas l’air, mais il envoie des ondes infrarouges qui chauffent les surfaces avec lesquelles elles entrent en contact.
  • Le chauffage soufflant: équipé d’un ventilateur qui expulse l’air chauffé à l’aide d’une résistance.

Les chauffages d’appoint électriques sont les modèles les plus répandus, car ils sont très simples à utiliser et à installer. Il suffit de brancher le chauffage à une prise électrique. Par contre, ils ont un rendement assez faible, car ils sont particulièrement énergivores.

Les chauffages d’appoint au gaz

Plus rare, le chauffage d’appoint au gaz existe néanmoins. Il fonctionne à l’aide d’une bouteille de gaz butane ou de gaz propane.

Le plus souvent, il s’agit d’un chauffage au gaz à catalyse qui fonctionne par rayonnement et qui utilise un panneau en céramique. Mais on trouve également des chauffages d’appoint au gaz fonctionnant par infrarouge. De même, il existe également des modèles à gaz infrableu qui diffusent la chaleur par rayonnement et par convection grâce à des flammes.

Les chauffages d’appoint au bois

Prenant la forme d’un poêle ou d’une cheminée, ce type de chauffage d’appoint fonctionne en insérant manuellement des ches ou des granulés. Permettant d’obtenir une chaleur très confortable, le poêle à bois et la cheminée s’apprécient également pour leur aspect décoratif.

Les chauffages d’appoint au pétrole et au fioul

Ces deux types de chauffages d’appoint sont assez similaires dans leur fonctionnement. L’un s’utilise avec du pétrole, et l’autre avec du fioul, qui n’est autre qu’un dérivé du pétrole. Ils peuvent prendre la forme d’un poêle ou d’un radiateur à mèche.

Avantages et inconvénients du chauffage d’appoint

Il est intéressant de revenir sur les avantages et les inconvénients du chauffage d’appoint, pour déterminer si ce système répond réellement à vos besoins.

Le principal avantage du chauffage d’appoint est sans aucun doute sa mobilité et le fait qu’on puisse le déplacer et l’installer facilement. Cependant, tous les chauffages d’appoint ne profitent pas des mêmes avantages en matière de mobilité et je vais y revenir par la suite.

Il existe également des modèles qui n’ont pas pour intérêt d’être déplacés. Dans ce cas, le chauffage d’appoint prend plutôt la forme d’un chauffage lié à une pièce précise. Il peut par exemple s’agir d’un chauffage d’appoint pour salle de bain ou d’un poêle à bois pour le salon.

Dans tous les cas, le chauffage d’appoint a la particularité de fonctionner indépendamment du chauffage central. Aussi, on peut l’allumer quand on le sire. Le chauffage d’appoint repose sur le principe d’une utilisation ponctuelle par opposition au chauffage central qui démarre en fonction de sa programmation et du thermostat.

Le chauffage d’appoint a comme atout de chauffer très rapidement. Ainsi, vous n’avez pas à attendre longtemps avant de profiter de sa chaleur.

Par contre du côté des inconvénients, le chauffage d’appoint se caractérise souvent par un rendement assez faible. Plus précisément, il consomme généralement beaucoup plus d’énergie qu’il n’en produit. Cependant, tous les chauffages ne se valent pas à ce sujet. Ainsi, un chauffage au bois est moins énergivore qu’un chauffage d’appoint électrique.

D’ailleurs, le prix du combustible pour faire fonctionner le chauffage est aussi un inconvénient, car il est souvent relativement élevé. Certains types de chauffages d’appoint sont également peu écologiques.

Notez également que le chauffage d’appoint peut se révéler encombrant et que beaucoup de modèles ne profitent pas d’un design très travaillé. On aura alors tendance à ranger le chauffage d’appoint après chaque utilisation.

Dernier inconvénient, la surface des chauffages d’appoints est souvent très chaude, augmentant le risque de brûlures et d’incendies. Il est important de bien respecter les précautions d’emploi indiqué par le fabricant.

Les avantages et les inconvénients des chauffages d’appoint électriques

Avantages :

  • Très simple d’utilisation
  • Installation rapide et simple
  • Prix d’achat très faible
  • Différentes solutions possibles
  • Aucune odeur
  • Silencieux, sauf pour le chauffage soufflant
  • Peu polluant

Inconvénients :

  • Rendement assez faible
  • Énergivore
  • Coût de consommation élevé
  • Chauffage soufflant bruyant, même s’il existe des modèles silencieux
  • Production d’électricité qui génère de la pollution
  • Convecteur qui assèche l’air

Les avantages et les inconvénients des chauffages d’appoint au gaz

Avantages :

  • Aucune odeur
  • Rendement performant
  • Prix d’achat faible
  • Coût de consommation assez faible
  • Bon confort thermique
  • Ne nécessite pas d’être branché à une prise électrique, le chauffage peut être utilisé en extérieur

Inconvénients

  • Nécessite une bouteille de gaz
  • Énergie fossile pas écologique
  • Assèche l’air
  • Stockage pour les bouteilles de gaz
  • Encombrant
  • Risque de brûlures et d’incendies plus élevé
  • Risque d’intoxication au monoxyde de carbone si la pièce est petite et insuffisamment aérée

Les avantages et les inconvénients des chauffages d’appoint au bois

Avantages :

  • Rendement performant
  • Choix le plus économiques concernant le coût de consommation
  • Simple d’utilisation
  • Bon confort thermique
  • Source d’énergie propre et écologique
  • Esthétique

Inconvénients

  • Nécessite un lieu de stockage pour le bois ou les granulés
  • Prix d’achat élevé
  • Encombrant
  • Risque de brûlures et d’incendies plus élevé
  • Odeur
  • Installation d’un conduit pour évacuer les fumées
  • Fumées qui contiennent des gaz à effet de serre

Les avantages et les inconvénients des chauffages d’appoint au pétrole ou au fioul

Avantages :

  • Rendement performant
  • Coût de consommation assez faible (pour le moment)
  • Prix d’achat faible
  • Bon confort thermique
  • Ne nécessite pas d’être branché à une prise électrique, le chauffage peut être utilisé en extérieur

Inconvénients

  • Énergie fossile pas écologique
  • Odeurs
  • Entretien plus compliqué
  • Noircit les murs et les objets à proximité
  • Lieu de stockage pour les bidons de carburant
  • Encombrant
  • Risque de brûlures et d’incendies plus élevé
  • Augmente considérablement le taux d’humidité
  • Risque d’intoxication au monoxyde de carbone si la pièce est petite et insuffisamment aérée
  • Génère du CO2
  • Prix volatile

Comment choisir un chauffage d’appoint ?

Premièrement, commencez par définir le type de chauffage d’appoint dont vous avez besoin et qui convient le mieux à l’utilisation que vous désirez en faire et à votre logement. Comme nous l’avons vu précédemment vous avez le choix entre le chauffage d’appoint électrique (convecteur, infrarouge, soufflant), au gaz (catalyse, infrarouge, infrableu), au bois, au fioul ou au pétrole.

J’ai listé ci-dessus les avantages et les inconvénients de chaque type de chauffage d’appoint pour vous aider à y voir plus clair.

Selon moi, le choix d’un chauffage d’appoint s’articule autour de quelques critères :

  • La simplicité d’utilisation
  • La simplicité d’installation
  • La mobilité
  • Le coût de consommation
  • Le prix d’achat
  • Le rendement
  • La qualité du chauffage et le confort thermique
  • L’aspect écologique
  • Les désagréments : odeurs, bruits, stockage des sources d’énergie
  • L’esthétique
  • L’encombrement : dimensions et poids

Ces critères devraient vous permettre d’identifier le type de chauffage qui vous convient le mieux et le meilleur modèle parmi les différents choix qui s’offrent à vous.

Par exemple, si vous désirez avant tout investir dans un chauffage d’appoint relativement propre, mieux vaut vous tourner vers le poêle à bois ou le chauffage électrique et éviter le chauffage au fioul ou au pétrole. Le chauffage au gaz se situe entre les deux.

Par contre, si votre principal critère est le prix, le chauffage au fioul et le chauffage au pétrole sont actuellement les meilleures solutions.

Quels sont les meilleures marques et les meilleurs modèles de chauffages d’appoint ?

Difficile de répondre à cette question puisque tout dépend du type de chauffage d’appoint qui vous convient.

Parmi les marques les plus réputées voici une petite liste incomplète :

  • Chauffage d’appoint électrique : Rowenta, Tristar, Supra, Fochea, Alpatec, Delonghi, Ewt, Klarstein, Wewoo, Honeywell, Eurem, Taurus, Domo, Douhe, Mecafer, Aurora, Domoclip, Evatronic, Stadlerform, Sichler, Eziclean, Bestron, AME, Anapont, Campa, Carrera, Chaufelec, Chemin’Arte, ENSA, Haverland, Milano, Olimpia, Voltman, Warmehaus.
  • Chauffage d’appoint au gaz : FAVEX, Rothenberger, Campingaz, Parkland, Lavi, Dzenergy, Güde, butsir, Rothenberger Industrial, Forcali, Highlander, Honeywell, Kampa.
  • Chauffage d’appoint au bois : Invicta, Aduro, Justus, Godin, Supra, Norflam, Artwood, Bruno, Freepoint, La Nordica.
  • Chauffage d’appoint pétrole et fioule : Tayosan, Zibro, Inverter, Générique, Danfoss, Steinen, Afriso, Tristar, Buderus, Chapée, Elco, Fluidics, Ghost, Riello, MHG.

Comparaison avec les autres types de chauffages

Le chauffage d’appoint sert avant tout à créer un point de chaleur dans un petit espace. Il ne convient pas pour chauffer un logement entier, hormis un petit studio. En effet, si vous accumulez plusieurs chauffages d’appoint pour chauffer votre habitation, vous pouvez être certain que votre facture d’énergie va exploser, sans compter que cette solution n’est vraiment pas écologique.

Un système de chauffage central est plus approprié. Il prend généralement la forme de radiateurs électriques branchés sur le même circuit ou d’une chaudière au gaz associée à des radiateurs à l’eau. Toutefois il existe quelques autres alternatives :

  • La chaudière au bois
  • La chaudière au fioul
  • La pompe à chaleur

Pour une grande maison, la chaudière au bois n’est pas forcément très pratique, car vous avez besoin de l’alimenter régulièrement et d’avoir un important stock de bois. La chaudière au fioul est quant à elle très peu recommandée, à cause de la pollution qu’elle génère, de l’énergie fossile qu’elle utilise et du prix du fioul qui ne cesse d’augmenter et qui se révèle très volatile puisqu’il dépend du prix du baril de pétrole.

La pompe à chaleur est très intéressante pour ceux qui possèdent un terrain assez grand. Écologique, elle est également économique, puisqu’elle utilise seulement un peu d’électricité pour faire fonctionner le compresseur. Cependant, si la maison n’est pas parfaitement isolée, ou si elle est trop grande, la pompe à chaleur risque d’être juste et devra de temps en temps être complétée par un autre système de chauffage central.

Notez que vous pouvez également installer des panneaux solaires pour faire fonctionner votre pompe à chaleur ou votre chaudière. Il s’agit d’une solution très écologique, mais encore trop onéreuse.

FAQ

Peut-on utiliser un chauffage d’appoint dans une salle de bain ?

Oui, le chauffage d’appoint est justement un choix idéal pour une salle de bain, les matins d’hiver quand il fait froid et que le chauffage central est en train de démarrer.

Cependant, la salle de bain étant un milieu humide, il est indispensable de choisir un chauffage d’appoint compatible. En règle générale, ce type de chauffage d’appoint doit disposer de l’indice de protection IP21 au minimum (protection contre la chute de gouttes d’eau). Mais un indice de protection IP24 est encore mieux (protection contre les éclaboussements et les projections d’eau).

Veillez à positionner le chauffage à une distance minimale de 60cm d’une source d’eau (baignoire, douche…).

Quelle puissance choisir pour un chauffage d’appoint ?

Tout dépend de la surface que vous désirez chauffer et du modèle que vous allez choisir. En moyenne, on estime qu’il faut une puissance de 100W pour chauffer 1m2, et donc 1kW pour chauffer 10m2. Mais le plus simple est de vous référer aux indications fournies par les fabricants.

Chauffage D’appoint : Le Guide D’achat
5 (100%) 1 vote[s]