Menu

4 chauffages d’appoint au gaz pratiques, fiables et pas chers

chauffage terrasse

Parfois, le chauffage central n’est pas suffisant, notamment lorsqu’on veut augmenter rapidement la température d’une pièce pendant un laps de temps assez court. On pense par exemple à la salle de bain, le matin, qui est désagréable lorsqu’il fait trop froid.

Au moment de choisir un chauffage d’appoint plusieurs solutions se proposent à vous dont le chauffage au gaz. Dans cet article nous vous proposons notre sélection de 4 appareils, et quelques conseils pour choisir un chauffage d’appoint au gaz.

Quelle est l’utilité d’un chauffage d’appoint ?

Dans un logement, le chauffage central permet de chauffer les différentes pièces par l’intermédiaire de différents radiateurs à eau chaude ou électriques.

Toutefois, le chauffage central peut se révéler insuffisant. Une grande pièce équipée d’un seul radiateur met du temps à grimper en température, tandis que diverses petites pièces peuvent ne pas comporter de radiateurs (grenier, débarras…).

De même, certaines pièces ont besoin d’être chauffées à des horaires différents du reste du logement. C’est le cas de la salle de bain qu’on utilise le matin après le levé et qui a besoin d’être bien chauffée lorsqu’on sort de la douche.

Pour toutes ces raisons, le chauffage d’appoint se présente comme une solution idéale. Indépendant du chauffage central, on le déclenche à temps voulu.

Le chauffage d’appoint est avant tout un chauffage de confort, mais il peut aussi se révéler indispensable dans une habitation mal isolée.

Les différents types de chauffage d’appoint

Sous forme de poêle, le chauffage d’appoint existe en différentes versions en fonction de l’énergie utilisée pour créer la chaleur :

La cheminée peut elle aussi être considérée comme un chauffage d’appoint, d’autant que cheminées et poêles peuvent parfois définir un même appareil. Là aussi il existe des cheminées fonctionnant sous différentes sources d’énergie :

Le chauffage d’appoint peut également prendre la forme d’un radiateur électrique mobile qu’on branche à une prise électrique.

Comment fonctionne un chauffage d’appoint au gaz ?

Comme nous venons de le voir, on peut distinguer deux types de chauffages d’appoint au gaz : le poêle et la cheminée.

Toutefois, la distinction n’est pas toujours évidente, car une cheminée n’est pas forcément un appareil encastré comme on a l’habitude de se la représenter.

En effet, on trouve également des cheminées suspendues, des cheminées murales et des cheminées qui se posent sur le sol. Selon les vendeurs, ces appareils peuvent être appelés poêles ou cheminées.

Dans tous les cas, le fonctionnement d’un chauffage d’appoint au gaz est similaire, quel que soit le modèle. Au contact d’une étincelle ou d’une flamme créée par un bruleur, une allumette ou un briquet, le chauffage d’appoint génère un feu.

Par contre, il existe tout de même une distinction selon la façon dont est diffusée la chaleur :

  • Chauffage d’appoint au gaz à catalyse : chaleur diffusée par rayonnement grâce à un panneau en céramique. A l’avantage de consommer moins d’énergie et de ne pas émettre de CO2, mais il est moins puissant.
  • Chauffage d’appoint au gaz infrarouge : chaleur diffusée par ondes électromagnétiques infrarouges. A l’avantage de diffuser progressivement la chaleur, de ne pas assécher l’air et de mieux répartir la chaleur, mais il génère du CO2.
  • Chauffage d’appoint au gaz infrableu : chaleur diffusée par rayonnement et par convection grâce à des flammes. A l’avantage de chauffer rapidement et de diffuser une chaleur douce, mais il assèche l’air et il génère du CO2.

On différencie également plusieurs types de chauffages d’appoint en fonction du mode d’alimentation en gaz :

  • Via un raccordement au gaz de ville : nécessite de payer un abonnement au gaz et le chauffage n’est pas mobile, mais a l’avantage d’offrir une réserve inépuisable qui n’a pas besoin d’être rechargée. Solution la plus économique sur le long terme.
  • Citerne de gaz : offre une grande réserve de gaz, mais qui doit être réapprovisionnée lorsqu’elle est vide, par une entreprise spécialisée. Là aussi, le chauffage d’appoint au gaz n’est pas mobile.
  • La bouteille de gaz : installation simple et rapide, chauffage mobile, mais remplacement fréquent de la bouteille, lieu de stockage des bouteilles de rechange et coût plus élevé sur le long terme.

Avantages et inconvénient du chauffage d’appoint au gaz

Avantages du chauffage d’appoint au gaz

  • Ne dégage pas d’odeur
  • Très bon rendement
  • Prix d’achat faible
  • Coût de consommation plus faible que le chauffage électrique ou au fioul
  • Confort thermique
  • Les modèles mobiles peuvent être utilisés à l’extérieur
  • Moins polluant que le fioul
  • Peu d’entretien

Inconvénients du chauffage d’appoint au gaz

  • Nécessite une bouteille de gaz, une citerne ou un raccordement au gaz de ville
  • Le gaz est une énergie fossile
  • Génère du CO2, sauf pour le modèle à catalyse
  • Plus encombrant qu’un chauffage d’appoint électrique
  • Risque de brûlures et d’incendies plus élevé que le chauffage électrique
  • Risque d’intoxication au monoxyde de carbone si la pièce est petite et insuffisamment aérée

Comment choisir un chauffage d’appoint au gaz ?

Commencez par le type de chauffage d’appoint au gaz :

  • Mobile ou fixe ?
  • Mural, encastré, posé sur le sol ou suspendu ?
  • Bouteille, citerne ou gaz de ville ?
  • Catalyse, infrarouge ou infrableu ?

Une fois que vous avez défini chacun de ces critères, vous pouvez commencer à comparer les différents modèles de chauffage d’appoint au gaz en vous appuyant sur les caractéristiques suivantes :

  • La puissance (kW)
  • Le rendement (%)
  • Le design
  • Volume du foyer
  • Le taux d’émission de CO
  • Les dimensions et le poids
  • Le prix d’achat

Quel est l’entretien d’un chauffage d’appoint au gaz ?

L’un des atouts du chauffage d’appoint au gaz est son faible entretien. En effet, il ne dégage pas de suie ni de cendres et sa combustion est relativement propre.

Par contre, un entretien annuel est vivement recommandé, voire obligatoire, plus particulièrement pour les chauffages équipés d’un conduit et ceux raccordés au gaz de ville ou à une citerne. Cet entretien doit être réalisé par une entreprise spécialisée.

Consommation et prix du gaz

Le chauffage d’appoint au gaz qui consomme le plus d’énergie est le modèle à infrableu. À l’inverse, le chauffage à catalyse est le plus économe. Cependant, les écarts sont relativement faibles entre les modèles. La différence s’effectue plutôt entre la bouteille de gaz, la citerne et le gaz de ville.

La bouteille de gaz est la solution la moins économe avec un prix moyen annuel de 21€ par m2. Ensuite, on retrouve la citerne, avec un coût de consommation annuel d’environ 19€ le m2. Le raccordement au gaz de ville est la solution la plus économique avec un coût annuel moyen de 13€ par m2.

Notre sélection de 4 chauffages d’appoint au gaz

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/91y6gdRZZnL._SL1500_.jpg

Ce chauffage d’appoint au gaz Favex 8591600 est un modèle infrableu fonctionnant avec une bouteille de gaz et mobile. Délivrant une puissance max de 4,2kW, il permet de chauffer une pièce de 40m2. Il propose trois puissances de chauffe : 1,4kW, 2,8kW et 4,2kW.

Il est équipé d’un système de sécurité qui arrête l’appareil lorsque la quantité d’oxygène présente dans l’air est insuffisamment élevée, évitant ainsi de s’intoxiquer.

Consommant entre 101 et 305g/h, son autonomie est d’environ 50h avec une bouteille de 13kg. Totalement noir, ce chauffage d’appoint au gaz est relativement discret, peu encombrant (40 x 29 x 70cm) et relativement léger (9,7kg). Son prix s’élève à 140€.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/71kUi99kmRL._SL1500_.jpg

La marque générique propose ce chauffage d’appoint au gaz mobile et à catalyse. Il fonctionne avec une bouteille de gaz. Monté sur roues, vous pourrez le déplacer aisément d’une pièce à une autre de votre logement.

Noir et assez sobre esthétiquement, ce chauffage au gaz mesure 75,5cm de haut, 44,5cm de large et 40,5cm de profondeur, pour un poids de 9,5kg. Il coûte moins de 100€.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/71bnRBVcD4L._SL1280_.jpg

Si vous êtes à la recherche d’un petit chauffage au gaz infrarouge pour une utilisation sur un chantier ou dans un atelier, ce modèle de chez Rothenberger devrait vous convenir.

Très compact (37 x 27,5 x 13,5cm) et léger (2,2kg), on peut le transporter aisément. Il génère une puissance de 4,2kW largement suffisante pour ce type de chauffage d’appoint au gaz. Il est disponible pour moins de 55€.

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/61PXdV0VxAL._SL1200_.jpg

Ce chauffage d’appoint au gaz Costway est un modèle infrarouge et mobile monté sur roulettes. Très puissant (11kW), il convient autant pour une utilisation à l’intérieur qu’à l’extérieur. Profitant d’un design soigné, il est à la fois décoratif et sécurisé.

Assez imposant, il mesure 135cm de haut, pour un diamètre de 38cm et un poids de 16,1kg. Ce chauffage d’appoint au gaz haut de gamme coûte 200€.

4 chauffages d’appoint au gaz pratiques, fiables et pas chers
5 (100%) 1 vote[s]

Leave a Comment:

Leave a Comment: