Menu

Pompe à chaleur air air : Guide d’achat, Prix et Fonctionnement

La pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermique permettant de récupérer les calories d’un milieu extérieur pour réchauffer ou refroidir une habitation et/ou l’eau sanitaire du logement.

Le mécanisme est inspiré de celui utilisé dans un réfrigérateur, mais en inversant généralement le processus afin de produire de la chaleur, même si certaines PAC sont utilisées pour la climatisation.

Plusieurs types de pompes à chaleur coexistent. Dans ce guide d’achat, nous revenons principalement sur la pompe à chaleur air/air, mais nous évoquons brièvement les autres solutions possibles.

Le but de cet article est de vous présenter les caractéristiques de la PAC air/air, ses points forts, ses points faibles et de vous fournir toutes les clefs pour que vous puissiez choisir et acheter une pompe à chaleur air/air en étant sûr d’opter pour le bon modèle.

Quelle est l’utilité d’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur se compose de 4 éléments que sont les compresseurs, l’évaporateur, le condensateur et le détenteur. A travers ces différents éléments circule un fluide frigorigène qui transfère les calories du milieu extérieur vers la chaudière, le chauffe-eau ou la climatisation.

En effet, selon le sens dans lequel circule le fluide, la pompe à chaleur permet de produire du chaud ou du froid.

Lorsqu’elle est reliée à un chauffe-eau la PAC permet de réchauffer l’eau sanitaire. Quand elle fonctionne avec une chaudière, elle sert à la fois à chauffer l’eau sanitaire et l’eau circulant dans les radiateurs. Et quand elle est accompagnée d’une climatisation, elle permet de refroidir l’air à l’intérieur du logement.

Différents systèmes de pompes à chaleur

La première distinction qui s’opère entre les pompes à chaleur est celle entre les PAC géothermiques et les PAC aérothermiques.

Les pompes à chaleur géothermiques viennent capter les calories présentes dans le sol. Il existe 3 technologies différentes :

  • La PAC sol/air : les calories sont transmises à l’air injecté dans le logement
  • La PAC Sol/eau : les calories sont transmises à l’eau circulant par la chaudière ou le chauffe-eau
  • Le PAC eau/eau : les calories sont captées dans une nappe phréatique et transmises à l’eau circulant dans la chaudière ou le chauffe-eau

Les pompes à chaleur aérothermiques récupèrent les calories de l’air extérieur et sont regroupées en 2 technologies différentes :

  • La PAC air/air : calories injectées dans l’air intérieur
  • La PAC air/eau : calories transmises à l’eau circulant par la chaudière ou le chauffe-eau

Une pompe à chaleur air/air souvent réversible

Précédemment, nous avons précisé qu’on trouvait des pompes à chaleur permettant de produire du chaud et des pompes à chaleur servant à produire du froid. Il existe une troisième technologie regroupant ces deux fonctions : la pompe à chaleur réversible.

Le terme « réversible » signifie que la PAC est capable d’inverser son cycle pour produire soit du chaud soit du froid. Autrement dit, ce type de pompe à chaleur est utilisée comme chauffage en hiver et comme climatisation en été.

Toutes les pompes à chaleur ne sont pas réversibles et toutes les technologies évoquées dans la partie précédente n’offrent pas la même réversibilité.

Ainsi, les PAC dont le fluide caloporteur n’est pas l’air (PAC sol/eau, eau/eau et air/eau) peuvent être réversibles, mais uniquement dans le cas d’un plancher rafraichissant. Par contre, les PAC air/air et sol/air réversibles peuvent véritablement être utilisées pour climatiser le logement.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air/air

Dans un premier temps, le fluide frigorigène est à l’état liquide basse pression. Une fois arrivé jusqu’à l’évaporateur il récupère les calories de l’air extérieur et change d’état en se transformant en gaz basse pression. Il continue son cycle vers le compresseur où il devient un gaz haute pression.

Ensuite, le fluide frigorigène atteint le condensateur dans lequel il retrouve un état liquide, mais sous haute pression. En changeant d’état, le fluide libère les calories vers l’air qui est ensuite diffusé dans le logement. Il termine son cycle par le détenteur afin de retrouver un état de liquide basse pression et d’entamer un nouveau cycle.

Dans le cas d’une pompe à chaleur air/air, les calories sont directement puisées dans l’air extérieur, transportées par le fluide frigorigène, puis transmises à l’air intérieur.

La pompe à chaleur air/air est surtout utilisée comme climatisation, toutefois, les modèles réversibles peuvent également service de chauffage d’appoint en hiver.

Les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur air/air par rapport à une autre solution de climatisation ou de chauffage

Avantages de la PAC air/air

  • La pompe à chaleur est propre, elle ne dégage pas de pollution et elle est écologique puisqu’elle consomme seulement un pu d’électricité pour le compresseur.
  • Grâce à elle vous allez pouvoir considérablement réduire la facture d’énergie.
  • Elle profite d’un très bon rendement et elle est très performante en mode climatisation.
  • La PAC permet de profiter d’aides financières comme le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), l’éco-prêt à taux zéro…

Inconvénients de la PAC air/air :

  • Le prix d’achat d’une PAC air/air est élevé et exige des travaux assez lourds.
  • Elle est bruyante, mais plus qu’une climatisation classique.
  • En mode chauffage, la PAC air/air a des performances réduites par rapport à une vraie solution de chauffage.
  • Pour bénéficier des aides, le logement doit être parfaitement isolé, ce qui peut nécessiter des travaux supplémentaires.

Les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur air/air par rapport aux autres types de pompes à chaleur

Avantages de la PAC air/air

  • Les travaux sont moins lourds et moins onéreux que pour une PAC géothermique.
  • Une vraie réversibilité.
  • Accessible pour toutes les maisons là où une PAC eau/eau nécessite d’avoir une nappe phréatique.

Inconvénients de la PAC air/eau

  • Particulièrement bruyante par rapport aux modèles géothermiques plus silencieux.
  • Des performances moins constantes que celles d’une PAC géothermique, car la température de l’air est nettement moins stable.

Les critères pour choisir une pompe à chaleur air/air

Avant de partir à la recherche d’une pompe à chaleur air/air, assurez qu’il s’agit bien de la technologie qui convient la mieux à votre habitation et à vos habitudes de vie. Pour en être certain, contactez un professionnel afin qu’il analyse votre situation et vous aiguille dans votre choix.

Pour choisir une pompe à chaleur air/air l’un des premiers critères à étudier sont ses performances énergétiques et écologiques. Aussi, nous vous invitons à regarder l’étiquette énergétique de la PAC air/air. La notation s’étende de A++ à G.

Plus la note est proche de A++ et plus la PAC est économe en énergie et inversement, plus la note est proche de G et plus la PAC est énergivore. Cependant, on trouve très peu de modèles en dessous de B.

Ne vous fiez pas uniquement à cette étiquette, mais également au coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur. Prenant la forme d’un chiffre, ce coefficient exprime le nombre de kW de chaleur fournie par la PAC pour 1kW d’électricité consommée. Évitez les appareils avec un COP inférieur à 3. En moyenne, ce coefficient se situe entre 3,5 et 5, mais on trouve des appareils avec un COP supérieur à 6.

Ne sous-estimez pas le niveau sonore de la pompe à chaleur air/air, car au quotidien, un bruit trop élevé peut devenir fatigant. La nuisance sonore est plus élevée à l’extérieur qu’à l’intérieur du logement.

Vérifiez que les dimensions de la PAC sont inférieures à celles du terrain. Heureusement, une fois enterrée, la pompe à chaleur air/air n’empiète pas sur le terrain.

Nous vous recommandons de ne pas choisir une marque inconnue, même si le prix est alléchant. Essayez surtout de trouver le meilleur rapport qualité/prix selon ce que vous permet votre budget. 

Combien coûte une pompe à chaleur air/air ?

En moyenne, une pompe à chaleur air/air coûte entre 6000et 10000. Ce prix ne prend pas en compte le coût des travaux nécessaires à l’installation de la PAC. Ces travaux peuvent assez rapidement dépasser les 4000, avec un prix moyen d’environ 6000.

Finalement, on obtient un prix d’achat moyen de 10000€ à 16000 en prenant en compte le matériel et la main d’œuvre.

Pour être sûr de trouver la meilleure offre, vous devez impérativement comparer un maximum de pompes à chaleur air/air. N’hésitez pas à demander un devis gratuit à chaque entreprise que vous contacter. Afin que vous puissiez gagner du temps dans cette démarche, nous avons mis en place un système de devis en ligne.

Notez cet article

Leave a Comment:

Leave a Comment: