Menu

Pompe à chaleur air eau : Guide d’achat, Prix et Fonctionnement

La pompe à chaleur (PAC) est système entrant dans la norme RT2012 qui permet de chauffer ou de climatiser une maison. Économe et écologique, elle consiste à récupérer les calories depuis un milieu extérieur pour refroidir ou réchauffer l’air ou l’eau circulant dans un logement.

On distingue plusieurs types de pompes à chaleur réparties en deux grandes catégories : les pompes à chaleurs géothermiques qui puisent les calories dans le sol, et les pompes à chaleur aérothermiques qui captent les calories dans l’air extérieur.

Dans ce guide d’achat, nous allons évoquer la pompe à chaleur air/eau. Ce modèle aérothermique récupère les calories de l’air extérieur pour ensuite les transmettre à l’eau circulant par la chaudière ou le chauffe-eau.

Le but de cet article est de réunir un maximum d’informations pour vous aider à acheter votre pompe à chaleur air/eau.

C’est quoi une pompe à chaleur ?

Commençons par comprendre l’intérêt d’une pompe à chaleur, et pourquoi elle est aujourd’hui privilégiée dans les nouvelles constructions.

La pompe à chaleur fonctionne grâce à un fluide frigorigène qui va récupérer les calories issues d’un milieu extérieur (air, sol ou eau) et ensuite les transmettre au fluide caloporteur (air ou eau). Ces calories vont permettre de refroidir ou de chauffer le fluide caloporteur.

Ce mécanisme s’opère à travers plusieurs parties de la pompe à chaleur : compresseur, évaporateur, condensateur et détenteur. Dans chaque partie, le fluide frigorigène change d’état ou voit sa pression évoluer. Plus bas dans ce guide d’achat, nous évoquons plus en détail le fonctionnement d’une pompe à chaleur.

Si la pompe à chaleur est mise en avant par la norme RT2012, c’est parce qu’elle permet de rendre le domicile plus économe en énergie et plus propre.

Quels sont les différents modèles de pompes à chaleur ?

Comme nous l’avons vu en introduction, on différencie deux catégories : les PAC géothermiques et les PAC aérothermiques.

Les premières se divisent en 3 modèles :

  • La PAC sol/air : les calories sont puisées dans le sol et transmises à l’air intérieur
  • La PAC sol/eau : les calories proviennent du sol et sont transmises à l’eau sanitaire et/ou à l’eau de chauffage
  • La PAC eau/eau : les calories sont issues d’une nappe phréatique et transitent vers l’eau sanitaire et/ou l’eau de chauffage

Les pompes à chaleurs aérothermiques se divisent en 2 modèles :

  • La PAC air/air : les calories sont récupérées dans l’air extérieur et envoyées vers l’air intérieur
  • La PAC air/eau : les calories sont captées dans l’air extérieur et transmises vers l’eau sanitaire et/ou l’eau de chauffage

Chauffage, climatisation ou les deux ?

De base, une pompe à chaleur air/eau sert à chauffer l’eau sanitaire et l’eau de chauffage. L’eau sanitaire est celle que nous utilisons à travers les différents points du domicile (douche, évier, toilette…).

L’eau de chauffage est celle qui circule dans les radiateurs lorsque ces derniers ne sont pas électriques. Autrement dit, la PAC air/eau sert de chaudière ou de chauffe-eau.

Toutefois, il existe des pompes à chaleur air/eau réversibles. Elles sont donc capables d’inverser leur cycle pour générer de l’eau froide et non plus de l’eau chaude.

Ce système permet d’alimenter un plancher refroidissant, mais il ne peut pas fonctionner avec une climatisation classique qui utilise l’air comme fluide caloporteur et non l’eau.

Comprendre le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/eau

La PAC air/eau est donc un modèle aérothermique. Elle vient capter les calories de l’air extérieur, que le fluide frigorigène transmet à l’eau sanitaire et/ou à l’eau de chauffage sous forme de chaleur.

Pour arriver à cette finalité, le fluide frigorigène débute son cycle en tant que liquide basse pression qui devient un gaz basse pression lors de son passage dans l’évaporateur.

À ce moment, il récupère les calories de l’air extérieur. L’étape suivante est le compresseur au sein duquel il monte en pression et ressort sous la forme d’un gaz haute pression. Il arrive alors dans le condensateur, devient un liquide haute pression, et libère les calories vers l’eau.

Son cycle se termine par le détenteur ou le fluide frigorigène redevient un liquide basse pression qui peut démarrer un nouveau cycle.

La pompe à chaleur air/eau fonctionne avec une chaudière ou un chauffe-eau afin que l’eau chaude puisse circuler vers le ou les points d’eau demandant de l’eau chaude et/ou vers les radiateurs. La PAC permet de remplacer le gaz, le fioul, le bois ou l’électricité utilisée par les chaudières ou les chauffe-eaux.

Les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur air/eau par rapport à une chaudière traditionnelle (gaz, bois, électrique, fioul)

Avantages de la PAC air/eau

  • Elle ne dégage pas de gaz à effet de serre ni d’autres polluants. La PAC se présente comme une solution totalement propre et très écologique, même si elle consomme un peu d’électricité pour le fonctionnement du compresseur.
  • Son rendement est très bon et équivalent à celui d’une chaudière ou d’un chauffe-eau classique. Idem pour les performances.
  • Elle est nettement plus économe en énergie ce qui permet de réduire considérablement la facture d’énergie.
  • Elle donne accès à différentes aides financières : CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), prêt à taux zéro, primes énergie…

Inconvénients de la PAC air/eau

  • L’installation et l’achat d’une PAC air/eau nécessite un budget beaucoup plus important et des travaux plus lourds.
  • Les aides sont accessibles à condition que le logement soit très bien isolé, ce qui peut inclure des travaux supplémentaires.
  • Le niveau sonore extérieur d’une PAC air/eau est assez élevé, surtout pour les modèles d’entrée de gamme.

Les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur air/eau par rapport aux autres types de pompes à chaleur

Avantages de la PAC air/eau

  • Plus abordable qu’une PAC géothermique
  • Moins de travaux qu’une PAC géothermique
  • Ne nécessite d’avoir une nappe phréatique dans le sol, contrairement à la PAC eau/eau

Inconvénients de la PAC air/eau

  • Des performances moins constantes que les PAC géothermiques
  • Plus bruyante que les modèles géothermiques
  • La PAC air/eau réversible ne peut pas être utilisée comme climatisation, mais uniquement pour alimenter un plancher rafraichissant

Comment vous y prendre pour choisir une pompe à chaleur air/eau ?

Assurez-vous que la pompe à chaleur air/eau est bien la solution qui vous convient en demandant conseil auprès d’un expert.

Comme nous l’avons plusieurs fois rappelé, la PAC est un système particulièrement intéressant pour sa faible consommation d’énergie et son respect de l’environnement.

Si toutes les PAC air/eau sont logiquement plus performantes sur ces critères qu’une chaudière ou un chauffe-eau classique, il existe d’importantes disparités entre les différentes PAC air/eau.

La première chose est donc d’étudier l’étiquette énergétique de la pompe à chaleur. Elle intègre une note pouvant aller de A++ à G. L’objectif est d’opter pour une note proche de A++ signifiant que l’appareil est plus économe en énergie.

On constate que la plupart des pompes à chaleur air/eau bénéficient d’une évaluation supérieure ou égale à B.

En plus de l’étiquette énergétique, vous devez aussi considérer le coefficient de performance (COP). Il permet de connaître le rapport en l’énergie électrique consommée par la PAC air/eau et la chaleur produite.

En règle générale, ce COP se situe entre 3,5 et 4,5. Cependant, on trouve des PAC air/eau avec un COP supérieur à 5, c’est-à-dire avec un meilleur rendement, et donc plus économes.

Après ces caractéristiques sur la performance de la PAC, pensez à regarder le niveau sonore extérieur et le niveau sonore intérieur. Assurez-vous qu’ils ne soient pas trop élevés, car la pollution sonore peut réellement devenir gênante sur le moyen et long terme.

Finalement, le dernier critère à prendre en compte est bien évidemment le prix de la pompe à chaleurs air/eau.

Quel budget prévoir pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air/eau ?

Comparée à une chaudière classique, la pompe à chaleur air/eau est nettement plus chère. En effet, vous devez prévoir un budget de plusieurs milliers d’euros, et souvent supérieur à 5000, rien que pour le matériel.

À ce prix, il faut ajouter celui des travaux d’installation. En moyenne, de tels travaux coûtent aux alentours de 6000.

Au final, le budget total à prévoir pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air/eau est d’au moins 8000€ et peut atteindre plus de 15000€. Face à cette grande disparité de prix, vous devez prendre le temps d’exiger un devis auprès de chaque entreprise.

Sur notre site, nous vous proposons un outil permettant de demander rapidement des devis pour que vous puissiez ensuite les comparer et sélectionner la pompe à chaleur air/eau qui répond la mieux à vos attentes.

Pompe à chaleur air eau : Guide d’achat, Prix et Fonctionnement
5 (100%) 1 vote[s]

Leave a Comment:

Leave a Comment: