Menu

Chauffage Et Clim Réversible : Le Guide D’achat

Vous aimeriez profiter d’un chauffage qui fasse office de climatisation en été ou inversement, d’une climatisation qui serve de chauffage en hiver ? La solution existe, il s’agit du chauffage versible, plus couramment appelé climatisation réversible.

À travers ce guide d’achat d’une climatisation réversible, découvrez quelles sont les performances de ce type de système, les différentes solutions possibles, et quels sont les critères à prendre en compte pour votre achat.

Comment fonctionnent un chauffage et une climatisation réversible ?

Le terme « réversible » signifie simplement qu’on peut inverser le cycle de fonctionnement du chauffage ou de la climatisation.

L’utilité première d’une climatisation est de rafraichir l’air en expulsant de l’air frais dans le domicile. Ainsi, en été la température intérieure est beaucoup plus confortable. La climatisation versible conserve ce fonctionnement, mais elle est également capable de produire de l’air chaud, et donc d’augmenter la température à l’intérieur du logement, ce qui se révèle très pratique en hiver.

À l’inverse, l’utilité première d’un chauffage est de produire de la chaleur afin de maintenir une température de confort au sein du logement lorsque la température extérieure est faible. Le chauffage réversible agit de la même façon, mais il peut également rafraichir la température du logement lorsqu’il fait trop chaud.

Autrement dit, la climatisation réversible est une climatisation qui peut se transformer en chauffage, et le chauffage réversible est un chauffage qui peut se convertir en climatisation.

Quel que soit le système, il fonctionne à l’aide d’un fluide frigorigène et il est équipé d’une unité extérieure composée :

  • D’un évaporateur pour transformer le fluide frigorifique en gaz
  • D’un compresseur pour aspirer le fluide frigorigène sous forme de gaz et le compresser pour qu’il devienne chaud et sous haute pression
  • D’un condensateur qui permet au fluide frigorigène de passer de l’état gazeux à l’état liquide
  • D’un réducteur de pression ou détenteur qui réduit la pression du fluide frigorigène lorsqu’il est sous forme liquide

Pour produire du froid, le fluide frigorigène sous forme de gaz basse pression circule jusqu’au compresseur où il est comprimé et dont il ressort sous haute pression. Il continue son trajet vers le condensateur où il passe à l’état liquide haute pression.

Ensuite, il atteint le détenteur et prend la forme d’un liquide basse pression froid, puis il termine par l’évaporateur où il est transformé en gaz basse pression tout en libérant du froid récupéré par le fluide caloporteur (air ou eau) qui va refroidir le logement. Il continue alors pour un nouveau cycle.

Pour produire du chaud, le fluide frigorigène sous forme liquide haute pression devient du liquide basse pression en passant par le détendeur où il est également refroidi. Ensuite, il atteint l’évaporateur qui le transforme en gaz basse pression.

Il circule alors jusqu’au compresseur qui augmente sa température et le transforme en gaz haute pression, et il continue son chemin jusqu’au condensateur où il passe à l’état liquide haute pression tout en libérant de la chaleur récupérée par le fluide caloporteur (air, eau) réchauffant le logement. Il reprend alors son cycle.

Un appareil réversible est donc capable de passer de l’un à l’autre en fonction de la saison à laquelle il est utilisé.

Les différents types de climatisations réversibles

Ici, je me concentre uniquement sur les climatisations réversibles. J’évoque les chauffages réversibles dans la partie suivante.

Il faut savoir qu’on distingue trois types de climatiseurs réversibles : monobloc, monosplit et multipslit.

Le climatiseur monobloc réversible

Modèle le moins répandu, car la plupart des climatisations monobloc ne sont pas réversibles. Seuls quelques appareils ont la capacité de produire du chaud.

Comme son nom l’indique, le climatiseur est composé d’un seul élément, d’une seule unité. Cette unité est placée à l’intérieur du logement dans la pièce dont on souhaite rafraichir ou réchauffer l’air. Il se branche à une prise électrique. Si les climatiseurs monobloc standards sont souvent mobiles, le modèle réversible est généralement un appareil qui se fixe à un mur.

La climatisation monobloc est équipée d’une gaine qui va aspirer l’air extérieur, le rafraichir à l’aide du fluide frigorigène qu’elle contient et selon le mécanisme que j’ai explicité plus haut, et l’expulser dans la pièce sous forme d’air froid. On place généralement le climatiseur près d’une fenêtre afin de faire passer la gaine.

Toutefois, dans le cas d’une climatisation monobloc réversible, comme on ne peut pas laisser la fenêtre entre-ouverte en plein hiver lorsqu’on utilise l’appareil en mode chauffage, il est nécessaire de créer un trou dans le mur pour que la gaine puisse accéder à l’extérieur. Ce qui explique pourquoi il doit être fixé au mur afin de dissimuler le trou et de réduire les pertes de chaleur. On comprend alors que le chauffage monobloc réversible n’est pas mobile.

Le climatiseur monosplit réversible

La climatisation monosplit se compose de deux éléments reliés entre eux : une unité extérieure et une unité intérieure.

L’unité extérieure est celle qui embarque tout le système vu précédemment : compresseur, évaporateur, détenteur et condensateur. Autrement dit, elle aspire de l’air extérieur, qu’elle va refroidir, pour ensuite l’envoyer vers l’unité extérieure qui va expulser l’air dans la pièce dans laquelle elle est installée.

Ce bloc intérieur est généralement fixé dans le haut du mur ou au plafond. Ensuite, une gaine relie les deux unités.

Le climatiseur monosplit réversible inverse le cycle au niveau de l’unité extérieure afin de produire de la chaleur.

Par rapport au monobloc, la climatisation monosplit est plus performante et plus puissante, mais son installation est plus compliquée.

Le climatiseur multisplit réversible

Cette fois, la climatisation ne se compose pas d’une seule unité intérieure, mais de plusieurs unités intérieures reliées par un réseau de gaines à l’unité extérieure. Autrement dit, le fonctionnement est similaire à celui du monosplit, avec l’avantage de pouvoir diffuser de l’air frais ou chaud dans plusieurs pièces.

La climatisation multisplit convient donc davantage pour les grandes habitations. Par contre, les travaux nécessaires à son installation sont logiquement plus lourds. On peut voir la climatisation multisplit comme un système centralisé.

Les différents types de chauffages réversibles

Quand on parle de chauffage réversible, on parle en réalité de pompe à chaleur réversible. Il existe plusieurs types de pompes à chaleur en fonction de l’élément dont on puise les calories et du fluide caloporteur utilisé pour refroidir ou réchauffer la température :

  • Pompes à chaleur aérothermiques :
    • Pompe à chaleur air/air : fluide frigorigène réchauffé par l’air extérieur et qui transmet sa chaleur à l’air expulsé par le circuit de chauffage
    • Pompe à chaleur air/eau : fluide frigorigène réchauffé par l’air extérieur et qui transmet sa chaleur à l’eau circulant dans le circuit de chauffage
  • Pompe à chaleur aquathermique :
    • Pompe à chaleur eau/eau : fluide frigorigène réchauffé par l’eau d’une nappe phréatique et qui transmet sa chaleur dans l’eau circulant dans le circuit de chauffage
  • Pompes à chaleur géothermiques :
    • Pompe à chaleur sol/air : fluide frigorigène réchauffé par le sol extérieur et qui transmet sa chaleur à l’air expulsé par le circuit de chauffage
    • Pompe à chaleur sol/eau : fluide frigorigène réchauffé par le sol extérieur et qui transmet sa chaleur à l’eau circulant dans le circuit de chauffage
    • Pompe à chaleur sol/sol : fluide frigorigène réchauffé par le sol extérieur et qui circule dans le circuit de chauffage

Seulement, tous ces systèmes ne sont pas réversibles. En effet, seule la pompe à chaleur air/air existe réellement en version réversible puisque son fonctionnement est celui qui se rapproche le plus d’une climatisation.

On peut également parler de pompe à chaleur air/eau réversible qui permet de faire circuler de l’eau froide dans les radiateurs. Néanmoins, cette solution permet éventuellement de rafraichir légèrement la température, mais en aucun cas son efficacité et le ressenti de fraicheur sont similaires à ce que propose une climatisation ou une PAC air/air réversible.

Chauffage réversible ou climatisation réversible, quelle solution choisir ?

Pour faire votre choix entre une climatisation réversible et une pompe à chaleur réversible, vous devez prendre en compte l’utilité première de l’appareil.

Pour être plus clair, la climatisation réversible est avant tout une climatisation. Autrement dit, elle est surtout efficace pour rafraîchir la température du logement.

Lorsqu’elle est en mode chauffage, ses performances ne valent pas un système de chauffage central, qu’il soit électrique, au gaz ou qu’il s’agisse d’une pompe à chaleur. D’ailleurs, dans ce cas, la climatisation est surtout considérée comme un chauffage complémentaire à un véritable chauffage central ou nécessitant l’apport de chauffages d’appoint.

Ainsi, si vous habitez dans une habitation de taille moyenne ou grande, et qu’en hiver vous désirez vous chauffer uniquement grâce à une climatisation réversible, cela risque d’être trop juste pour profiter d’une température ambiante confortable. Par contre, pour un petit logement, la climatisation réversible peut se révéler suffisante.

À l’inverse, la pompe à chaleur est avant tout une solution de chauffage. En mode froid, la pompe à chaleur n’est pas aussi performante qu’une véritable climatisation multisplit de bonne qualité. Même si tout dépend de la fraicheur que vous désirez obtenir.

Pour résumer, le choix dépend principalement de votre habitation, de son isolation, de sa localisation et du climat de la région, et ce qui est primordial pour vous. Si vous habitez dans le sud de la France et que votre logement devient invivable en été, la climatisation réversible est peut-être plus appropriée. Surtout si vous disposez déjà d’un système de chauffage ou de chauffages d’appoint.

Par contre, si vous habitez plutôt dans le nord de la France où dans un endroit où les hivers sont particulièrement rigoureux, la pompe à chaleur réversible semble plus intéressante.

Avantages et inconvénients du chauffage réversible et de la climatisation réversible

Le climatiseur monobloc réversible :

Avantages :

  • Prix d’achat peu élevé
  • Installation simple et rapide
  • Utilisation simple et rapide
  • Pas d’unité extérieure bruyante

Inconvénients :

  • Limité en puissance
  • Assez bruyant
  • Encombrant
  • N’est pas mobile contrairement à une climatisation monobloc standard
  • Peu économe en énergie
  • Ne concerne qu’une seule pièce du logement
  • Peu écologique

Le climatiseur monosplit réversible :

  • Prix d’achat plus élevé que le monobloc, mais moins élevé que les autres solutions
  • Installation assez simple
  • Utilisation simple et rapide
  • Plus puissant que le monobloc
  • Plus économe en énergie que le monobloc
  • Unité intérieure discrète

Inconvénients :

  • Ne concerne qu’une seule pièce du logement
  • Unité extérieure bruyante
  • Travaux d’installation
  • Peu écologique

Le climatiseur multisplit réversible :

Avantages :

  • Climatise ou chauffe plusieurs pièces du logement
  • Puissant
  • Unités intérieures discrètes
  • Utilisation simple et rapide

Inconvénients :

  • Importants travaux d’installation
  • Unité extérieure bruyante
  • Prix d’achat assez élevé
  • Moins économe en énergie que la pompe à chaleur réversible
  • Peu écologique

La pompe à chaleur réversible :

Avantages :

  • Économe en énergie, puisqu’elle consomme de l’électricité uniquement pour alimenter le compresseur
  • Propre et écologique
  • Puissante
  • Utilisation simple et rapide

Inconvénients :

  • Travaux d’installation très importants
  • Prix d’achat très élevé
  • Nécessite un terrain assez grand
  • Unité extérieure bruyante

Comment choisir un chauffage ou une climatisation réversible ?

Pour choisir un chauffage ou une climatisation réversible, commencez par identifier les besoins de votre logement en fonction de sa superficie, de la région dans laquelle vous habitez, du nombre d’occupants, de l’ancienneté du logement, de son isolation et du système de chauffage déjà en place s’il ne s’agit pas d’une construction neuve.

De cette manière, vous allez pouvoir déterminer s’il vous faut plutôt un chauffage réversible, c’est-à-dire une pompe à chaleur réversible, ou une climatisation réversible.

Si vous optez pour la solution du chauffage réversible, comme je l’ai indiqué plus haut, seule la pompe à chaleur air/air existe en version réversible.

Si vous optez pour la climatisation réversible, vous avez le choix entre trois solutions possibles

  • La climatisation monobloc réversible : appareil d’appoint pour une seule pièce
  • La climatisation monosplit réversible : idem, mais en plus performant, en plus économe et en plus pratique
  • La climatisation multisplit réversible : pour plusieurs pièces

Une fois que vous avez défini le type de climatisation ou de chauffage réversible, vous devez sélectionner un modèle parmi le très grand choix proposé. À ce moment, je vous recommande de vous concentrer sur les critères d’achat suivants :

  • Puissance en kWh
  • Consommation annuelle et classe énergétique
  • Niveau sonore du compresseur
  • Coefficient d’efficacité frigorifique (EER)
  • Coefficient en mode chauffage (COP)
  • Fonctions et possibilités de réglages
  • Dimensions et design
  • Marque
  • Travaux nécessaires à l’installation
  • Coût de l’installation
  • Prix d’achat

Les meilleures marques de chauffages réversibles et de climatisations réversibles

Il est difficile d’énumérer tous les meilleurs fabricants, d’autant qu’on ne peut pas tester une pompe à chaleur réversible ou une climatisation réversible tant qu’on ne l’a pas achetée.

Le marché des pompes à chaleur regroupe de nombreux fabricants, et notamment plusieurs entreprises françaises qui se placent parmi les références : Atlantic, De Dietrich, Technibel, Auer. On y trouve également de très bons fabricants japonais : Daikin, Toshiba, Mitsubishi.

La plupart de ces fabricants, conçoivent également des climatisations réversibles, c’est notamment le cas de Toshiba, d’Atlantic, de De Dietrich, de Daikin, de Technibel, de Mitsubishi et de Fujitsu. Finalement, seule l’entreprise Auer ne propose pas de climatisation réversible. Sur ce marché on peut également évoquer des marques comme Samsung, LG et Hitachi.

Mais ne vous focalisez pas sur une marque précise, le mieux est de vous adresser à un professionnel qui répondra à vos questions et saura vous conseiller pour trouver le modèle le plus adapté.

Passez par un professionnel pour l’achat et l’installation d’un chauffage ou d’une climatisation réversible

Si vous comptez acheter une climatisation monobloc réversible et que vous avez un minimum de compétences en bricolage, vous n’avez pas besoin de passer par un professionnel, puisque le gros des travaux consistera à creuser un trou dans le mur afin d’y passer la gaine.

Par contre, pour les autres systèmes, je conseille de faire appel à un professionnel parce que les travaux se révèlent plus complexes. Dans le cas d’une pompe à chaleur, vous n’avez pas le choix.

Dans tous les cas, sachez que pour tous les modèles de climatisation ou de chauffage réversible, hormis le système monobloc, la mise en route doit obligatoirement être réalisée par un professionnel.

En effet, la présence de fluide frigorigène entraine cette obligation. Le professionnel salarié qui vient installer la climatisation ou le chauffage réversible doit disposer d’une attestation d’aptitude, tandis que son employeur doit être titulaire d’une attestation de capacité d’installation. Ces deux attestations sont délivrées par un organisme certifié.

FAQ

Un entretien annuel est-il obligatoire ?

Je recommande de surveiller régulièrement que le chauffage réversible ou la climatisation réversible fonctionne correctement. N’hésitez pas à nettoyer les filtres assez souvent.

Un entretien annuel est obligatoire pour tous les appareils renfermant au moins 2kg de fluide frigorigène. Cet entretien doit être effectué par un professionnel agréé qui vous remettra, à l’issue de cet entretien, un compte rendu.

La climatisation ou le chauffage réversible doit-il correspondre à la réglementation RT 2012 ?

La réglementation RT 2012 est obligatoire uniquement pour les logements neufs. Elle consiste à ce que le logement soit plus économe en énergie et mieux isolé. Ainsi, suivant cette norme, la consommation d’énergie primaire (CEP) annuelle ne doit pas dépasser 50 kWhEP/m2.

Si vous habitez un logement ancien, vous n’est pas obligé de respecter la RT 2012. Toutefois, je pense qu’il est intéressant de s’y rapprocher le plus possible. Certes, l’investissement de départ est souvent plus élevé puisqu’il faut réaliser certains travaux d’amélioration, mais au final votre habitation prend de la valeur et la facture d’énergie est considérablement réduite.

Peut-on profiter d’aides financières ?

La pompe à chaleur air/air réversible et la climatisation réversible ne sont pas prises en compte comme des appareils permettant d’améliorer les performances énergétiques d’un logement. Autrement dit, vous ne pouvez pas profiter des aides comme le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), éco-prêt à taux zéro, taux de TVA à 5,5%, aides de l’Anah.

Notez cet article